Blog

Voyage de luxe au Fiji 3

Les Iles Fidji dans le Pacifique : détente et culture

  |   Ambiances, Arts & Musées, Découvertes, Iles & Littoral, Océanie, Villes & Architecture

 

Si tu vas à Suva… plages, détente mais aussi culture, histoire et musées

 
Consultez nos autres articles sur les Fidji dans Atlantico.fr
 

De manière générale, Fidji rime avec soleil, détente et sable chaud. Pourtant, cette république ne va pas sans une histoire et une culture qui méritent d’être étudiées avec la plus grande attention. Découvertes au XVIIe siècle par l’explorateur Abel Tasman, les îles Fidji étaient originellement habitées par des Austronésiens. L’arrivée des Européens sur le territoire ne date que du XIXe siècle. Affranchies du joug colonial en 1970, elles peuvent aujourd’hui se vanter de plusieurs interventions aux côtés de L’Organisation des Nations Unies. À la lueur de cette évolution, un saut dans la capitale de cet étonnant pays s’impose.

 

 Voyage de luxe au Fiji 1

 

Poumon politique et administratif depuis 1877, Suva est la ville la plus grande et la plus cosmopolite des Fidji. 85 691 personnes y ont été recensées en 2007, sans compter la population périphérique. Aux indigènes fidjiens and indo-fidjiens se mêlent des communautés ethniques d’horizons variés. Caucasiens, Européens, Chinois… autant d’ « expats » qui pratiquent soit l’anglais, soit le jargon local, outre l’hindou, le cantonais et d’autres dérivés de l’indien.

 

Voyage de luxe au Fiji 3

 

Situé au cœur des jardins botaniques de Suva, le Fiji Museum se veut davantage un musée d’archéologie et de paléontologie qu’un établissement artistique. Sa collection embrasse, en effet, des objets vieux de 3 700 ans pour certains, la plupart incarnant l’esprit des Fidji, sans omettre les communautés qui y ont jeté l’ancre depuis 100 ans. L’idée de sa construction fur lancée en 1904. Quatre ans plus tard fut créée la Société fidjienne, dont le but était de préserver l’histoire et la culture des Fidji. Il a fallu attendre 1929 pour que ledit musée ouvre enfin ses portes. S’il ne suscita que peu d’intérêt jusque dans les années 1960, il est devenu avec le temps un institut de recherche de renom. Sa réputation, il la doit notamment à des personnages tels que R.A. Derrick, B. Palmer et F. Clunie venus mener leurs travaux au milieu de terres cuites, de photographies, de broderies… Malheureusement le manque de fonds entrave la publication de certains ouvrages.

 

Voyage de luxe 2

 

Derrière sa façade vert pomme, se cache cinq galeries consacrées à la préhistoire fidjienne, l’histoire, la minorité indo-fidjienne, à l’art pictural et aux vêtements traditionnels en fibre d’écorce. Dans une des plus vastes salles du musée s’étend un drua, un long vaisseau à deux coques conçu par de brillants insulaires. Cet immense engin témoigne de grandes avancées technologiques. La visite dure une à deux heures selon la vitesse et la curiosité de chacun.

« Si tu vas à (Suva), n’oublie pas de (regarder là-bas) », là où les collines se fondent dans l’infini des cieux lumineux du Pacifique. Une fois redescendu sur terre, il convient de reporter, dare-dare, son regard sur des objets d’art et d’histoire. Vite, vite ! Le savoir n’attend pas.