Blog

belize-voyage-sur-mesure-1

Voyage sur mesure au Belize

  |   Ambiances, Amérique centrale et Caraïbes, Aventure, Bélize, Expériences, Jungle & Forêt

 

Les joyaux du Belize

 

Exploration d’une grotte… de cristal !

 
Consultez notre chronique sur le Belize dans Atlantico.fr
 

Une grotte de cristal. Ce n’est pas la première image qui vient lorsque l’on pense au Belize. Et pourtant. En plus d’une étendue infinie de sable blanc balayé par le vent, le Belize est aussi l’un des berceaux majeurs de la civilisation maya. Au-delà des complexes cinq étoiles débordant sur ses plages immaculées, cette destination soi-disant balnéaire détient des trésors d’architecture tant modernes qu’antiques. Quoi de plus merveilleux qu’une grotte pavée de cristaux ? Difficile de s’imaginer dans ce genre de site, alors que l’Actun Tunichil Muknal se laisse explorer même par les plus sceptiques. Au cours d’un voyage sur mesure, c’est une expérience exceptionnelle que propose le Ka’ana, un établissement dont la beauté se passe presque de commentaires.

 

belize-voyage-sur-mesure-1

 

Chaussé de baskets antidérapantes, on s’engage sans fard dans la jungle tropicale qui sépare l’hôtel de l’ATM, l’acronyme qu’emploient bien souvent les guides pour désigner l’Actun Tunichil Muknal. Après s’être débattu une heure durant avec lianes et rochers, on arrive enfin devant une ouverture en forme de sablier géant que tente de dissimuler en vain une couronne de branches. Quelque chose de sacré se dégage de cette mystérieuse entrée. Et pour cause, les Mayas n’en franchissaient jamais le seuil sans offrandes. À l’intérieur, vivaient à leurs yeux des dieux porteurs de pluies et récoltes. À leurs yeux, et même de leurs yeux vu, car pour se rapprocher du divin les fidèles se nourrissaient non d’hosties, mais des champignons hallucinogènes.

 

belize-voyage-sur-mesure-2

 

L’immersion alors peut commencer. Au sens propre du terme ; car on ne peut pénétrer l’Actun Tunichil Muknal qu’à la nage. L’eau est froide, mais la température extérieure suffisamment chaude pour ne pas en souffrir. On poursuit son chemin à pied. Attention à la tête en se relevant ! Les parois se rétrécissent et s’élargissent au fil de la marche. D’où une série de contorsions sinon naturelles, du moins nécessaires. Stalactites et stalagmites se touchent pour former des sortes d’orgues, voire d’organes… Il suffit de donner un petit coup sec sur certaines de ces formations rocheuses pour entendre retentir de la musique. Les Mayas y voyaient même parfois des représentations de phallus ou de sexes féminins… On penche la tête, cligne des yeux afin de partager cette vision. Parfois avec succès, parfois sans.

 

belize-voyage-sur-mesure-3

 

Quelques mètres plus loin, on accède à une grande chambre où cohabitent des vases naguère remplis de sang, ainsi que des carcasses d’hypothétiques sacrifiés. Clou du spectacle : « The Crystal Maiden ». Enfin des cristaux ! Depuis le temps qu’on les attend. En réalité, aucun matériau précieux ne compose la grotte, laquelle doit son nom à la brillance de ses vestiges calcifiés. Dans le cas de la « jeune fille de cristal », le squelette est resté quasiment intacte. On s’en rend mieux compte en hauteur. On grimpe à l’échelle prévue à cet effet. La lumière projetée en surplomb donne aux os un aspect à la fois lisse et, bien sûr, éclatant.

 

belize-voyage-sur-mesure-4

 

On sort de cette mine de diamants osseux époustouflé, pour rejoindre un autre bijou, le Ka’ana, qui réserve à ses clients bien d’autres aventures.