Blog

Thailande-Elephants-4

Campement de luxe au coeur du Triangle d’Or

  |   Asie, Aventure, Découvertes, Expériences, Extrême, Hébergements insolites, Insolite, Notre séléction, Thailande

 

Des éléphants au Triangle d’Or

 

Consultez notre chronique sur la Thaïlande dans Atlantico.fr

 

Situé au nord de la Thaïlande, soit au sud du Burma et à l’ouest du Laos, le Triangle d’or est l’une des régions montagneuses les plus spectaculaires d’Asie. Une région que les éléphants occupent depuis des centaines d’années. Entreprendre une randonnée à dos d’un de ces pachydermes mythiques ? C’est possible grâce au Four Seasons Tented Camp Golden Triangle, le seul hôtel à proposer ce type d’excursion dans les environs. Un campement authentique et luxueux dans un environnement naturel exceptionnel. 

 

Thailande-Elephants-1

 

Ce que l’on pensait être des tentes relativement rudimentaires, s’avèrent en réalité des bungalows hautement protégés. Certes, la toiture est faite de toile, mais elle est maintenue en parfaite tension par des poutres que l’on croirait issues d’une vieille bicoque normande. L’intérieur, comme l’extérieur, sont en bois. Les rampes d’escaliers ressemblent à de larges branches de bambou attachées par un cordage marin. Conçu par des artisans locaux, l’ensemble du mobilier renforce cette sensation d’exotisme vers laquelle on tend, il faut bien l’avouer, quand on opte pour un séjour en Thaïlande.

 

Thailande-Elephants-2

 

Et quel séjour ! Une fois familiarisé avec les lieux, on retourne à la réception pour retrouver son guide attitré, un fin connaisseur de la jungle thaïlandaise et un habitué du Triangle d’Or. Il est là, au pied des marches du bâtiment principal, tenant fermement les rênes de sa monture. Un éléphant de plus trois mètres de haut. Le moyen de transport soi-disant le plus adapté à l’ascension des montagnes d’Asie.

 

Thailande-Elephants-3

 

Il est quatre heures du matin passées. Retour au point de rendez-vous de la veille où patiente le troupeau de pachydermes désignés pour la randonnée du jour. Première étape : le Camp Peak, l’endroit idéal pour regarder le jour s’élever au-dessus des monts laotiens et des plaines du Burma. On comprend enfin d’où vient le concept de salutation au soleil, posture incontournable du yoga. Tiré de son état contemplatif par le chant de quelques oiseaux matinaux, on se remet en branle jusqu’à un premier pont, le pont de la San Valley. Première question : cet assemblage de planches résistera-t-il au poids de plusieurs, sinon un éléphant(s) ? On s’engage non sans crainte sur ce chemin suspendu au cœur de la forêt thaïlandaise. Ne surtout pas regarder en bas, si l’on souffre de vertiges ou bien si l’on soupçonne cette traversée trop dangereuse.

 

Thailande-Elephants-4

 

Arrivé sein et sauf de l’autre côté de la vallée, on se dirige lentement, mais sûrement, vers l’un des sommets du Triangle d’or où une tasse de thé attend les plus endurants. En effet, il n’est pas interdit de rentrer au campement faute de vouloir aller au bout de l’expérience. On boit copieusement tout en s’abreuvant de la vue. Puis vient le moment d’attaquer la descente. On pique enfin un tête dans le Mékong. Seul ou accompagné ? Chevaucher des éléphants, c’est un chose, mais se baigner avec tout un troupeau, en est une autre. Une expérience inoubliable dans les deux cas.