Blog

Chili-Atlantico

Voyage exceptionnel en immersion dans la nature du Chili


  |   Amérique du sud, Atlantico Grand Large, Chili

 

Dans le sud du Chili, la Réserve biologique de Huilo Huilo créé une symbiose parfaite entre nature et luxueux lodges écolo.

 
Article publié sur Atlantico.fr le 3 août 2013
 

Il fait frais, une mosaïque de feuilles se déploie sur le ciel azur. Pas un nuage dans l’air, seulement la verte parure des arbres qui capte l’humidité. Dans certaines régions du Chili, il pleut. C’est le cas au sein de la Réserve Biologique Huilo Huilo, dans le centre du pays, que balaient les vents anticycloniques du Pacifique. Peu importe, puisque après la pluie vient le bon temps. C’est un voyage exceptionnel : difficile de ne pas apprécier la beauté alentour. À gauche, une chaîne de montagnes aux sommets enneigés ; à droite un volcan couleur de feu ; en face un long chemin divisé une dizaine de sentiers ; et derrière, loin derrière soi, l’agitation citadine des villes chiliennes.

 
voyage-exception-Chili-Huilo-Huilo-1

 

En Amérique du Sud, il existe un cowboy chilien, le huaso, qui anime le continent de ses rodéo-shows. Dans la Réserve Huilo Huilo, on imagine aisément ce cavalier solitaire errant à travers les forêts humides des Andes patagoniennes. Non, les arbres n’obstruent en rien la vue du paysage verdoyant. Non, aucun des volcans alentour ne menace d’exploser. Non, il n’est rien de plus exceptionnel que partir à la découverte de cette région où la nature est reine. Partir en rando écolo au fin fond du Chili.

 

voyage-exception-Chili-Huilo-Huilo-2

 

Jamais on ne lasse du décor. D’autant que l’environnement de la Réserve ne comporte absolument aucun danger. Pas d’ours en vue, seulement quelques cerfs, lapins et moineaux. Bienvenus dans ce paradis de 100 000 hectares où tout n’est que calme et volupté. Et ou le luxe se mesure à plusieurs échelles.
La Huilo Huilo Foundation a beau lutter pour la protection de l’environnement, son combat ne l’empêche pas d’adapter la nature aux allées et venues de l’homme. Plusieurs types d’hébergement cohabitent au sein de ce lieu magique, chacun arborant un style typiquement forestier. Pas de contraste architectural flagrant de sorte que verdure et infrastructures ne font plus qu’un. Tout au sud, le Nawelpi Lodge propose des lits baldaquins rustiques. Ici, la sobriété est de rigueur. Au bois blond du mobilier s’assortissent les tons crème du linge de maison. À l’extérieur des terrasses en tek attendent les voyageurs en quête de tranquillité. Nawelpi Lodge situé au nord de la river Puerto Fuy tout près de l’étonnante cascade « Salto de la Leona ».

 

voyage-exception-Chili-Huilo-Huilo-3

 

Plus au centre, le Nothofagus Hotel&Spa est une large structure en brique, presque hexagonale, qui s’élève au-dessus des arbres à la hauteur des montagnes et des volcans en vis-à-vis. Dans chacune de ses 55 chambres, des branches décoratives émergent du plancher blond comme si la forêt s’invitait au sein de l’établissement. Pour accéder à ces jungles domestiquées, il faut prendre un ascenseur panoramique. Voilà comment on s’enracine progressivement à Huilo Huilo.

 

voyage-exception-Chili-Huilo-Huilo-4

 

À peine monté dans l’ascenseur panoramique du Nothofagus que l’on désire en redescendre. Première étape de cette balade improvisée, un autre hôtel : le Magic Mountain Lodge. La magie – comme son nom l’indique – de cet établissement ne tient pas uniquement à son confort intérieur, mais aussi à sa fusion avec la nature. Non seulement revêt-il l’apparence d’une montagne rocheuse, mais il en a également l’essence. L’eau locale est un gage d’énergie et de vitalité auquel s’accrochent les autochtones comme leur bien le plus précieux. Ils en ont fait l’héroïne de contes pour enfants, comme d’histoires d’horreur. Ce sont les communautés voisines qui ont bâti le lodge il y a plusieurs années.

 

voyage-exception-Chili-Huilo-Huilo-5

 

Car la réserve n’est pas déserte. Nombreux sont les villages à proximité, parmi lesquels  Puerto Fuy. C’est là que transitent les ferrys en partance pour Puerto Pirihueico dont le lac mérite vraiment d’être traversé. Quelle que soit la taille de l’embarcation, l’enthousiasme reste le même. Rien ne vaut toutefois la balade en pirogue où l’on ne saurait échapper à l’étreinte du vent frais.

 

Les cheveux hirsutes, on met le cap sur le Musée des Volcanoes. A première vue, on pense à un igloo en terre cuite surplombé d’un cristal. On entre par une double porte en bois ciré pour découvrir un intérieur à deux niveaux tapissé de vitrines pleines d’objets rares. Une collection qui retrace l’histoire de la région. Masques en acier, armes pointues, costumes traditionnels se confrontent dans cet espace tamisé où il fait bon se retirer en cas d’overdose, même improbable, de vert.

 

voyage-exception-Chili-Huilo-Huilo-6

 

Entre les démarches administratives et les détracteurs qui n’ont cessé de mettre de l’huile sur le feu, Huilo Huilo ne s’est pas construit en un jour. Des difficultés qui ne font qu’enrichir l’histoire de la Réserve et de ses hôtels. Et qui font d’un périple au Chili un voyage encore plus exceptionnel.