Blog

Pack20_Montenegro 3

Aman Sveti Stefan : hôtel de luxe au Monténégro

  |   Ambiances, Bien-être, Europe, Expériences, Haut de Gamme, Iles & Littoral, Monténégro, Notre séléction

 

Malgré un passé houleux, le Montenegro connaît aujourd’hui paix et prospérité. Ce magnifique pays longe la côte adriatique au sud-est de l’Europe, encadré par la Croatie, à l’ouest, la Bosnie-Herzégovine au nord-ouest, la Serbie, au nord-est et l’Albanie au sud-est. Montagnes enneigées, forêts ancestrales et une eau vert émeraude refluant sur un tapis infini de sable blanc… Autant d’éléments constituant un paysage féérique.

 

Épousant 12 400 mètres carrés de surface, le superbe Hôtel Aman Sveti Stefan occupe le centre de la côte adriatique, au sud de Budva et entre les villages de Pržno and Sveti Stefan, près des plages Miločer and Queen’s Beach.

 

Pack20_Montenegro 1

 

Cet établissement luxueux dispose de cinquante chambres, cottages et suites, qu’il partage avec la Villa Miločer ; chacune donnant sur la mer, sur les toits, ou de pittoresques cours, selon son emplacement. Prise en tenaille entre présent et passé, la décoration témoigne d’un savant équilibre entre rusticité et modernité. Il ne faut certes pas oublier que le bâtiment date du XVème siècle. Lors de sa conversion en hôtel, on décida de conserver ses murs d’origine en souvenir de l’ancien temps.

 

Pack20_Montenegro 2

 

Dans ce cas précis, la rencontre entre design et histoire déboucha sur l’alliance de tons crème et bruns, de parquets et de carrelages, de soie et de cuir, de baignoires sur pieds et d’armoires en bois. Les balcons « à la Roméo et Juliette » soulignent l’authenticité de la façade.

 

Finis les princesses, les festins, la chasse, les duels au sein de ce vieux fort moyenâgeux. À la place, les clients sont conviés à savourer soins et massages dans un des six spas de l’île si ce n’est dans leur chambre, à profiter de la piscine à débordement, et des appareils denier cri de la salle de gym.

 

Au-delà des murs, la liste des activités se prolonge. Bronzer sur un transat sous un soleil de plomb ; goûter à des vins locaux, plus particulièrement au cru des familles Milovic, à Ulcinj, et Masanovic, à Crmnica, par exemple ; traverser Budva ainsi que les alentours de Pržno et Sveti Stefan à bicyclette : guetter le pélican frisé et l’ibis noir, tous deux en voie de disparition parmi les 280 espèces volatiles du Lac de Skadar ; ou simplement naviguer sur les flots.

 

Enfin, l’Aman Sveti Stefan s’avère idéalement situé, à proximité de nombreux sites culturels. La vielle ville de Budva, dont les églises ne manquent pas d’intérêt ; Cetinje, la « capitale du trône » monténégrin, où réside le président actuel, au mitan de musées, librairies, galeries et archives ; Perast et ses palais du 18ème ; le Monastère d’Ostrog, un des hauts de pèlerinage du pays, consacré à Saint-Basil ; la baie habitée de Kotor, abritant un chapelet de cités médiévales fort bien préservées le long de ses rives et que l’on compare parfois à un fjord.

 

Aucune critique, aucune vanne. Ce lieu sacré nul ne profane. Vous l’aurez compris, on est tous fans de l’Aman Sveti Stefan.

 

Pack20_Montenegro 4