Blog

Vienne_Klimt 5

Vienne Culturelle : découvrez les musées de l’art autrichien

  |   Arts & Musées, Autriche, Découvertes, Europe, Musique & Opéras, Villes & Architecture

 

En 2012, c’était l’année de l’art en Autriche.

 

Et qui dit art autrichien évoque bien sûr grands compositeurs classiques et romantiques. Schubert, Strauss, Haydn ou encore Mozart, pour ne citer qu’eux. Heureusement, pas de quoi faire oublier la peinture : pour encore quelques semaines, Vienne toute entière célèbre le 150e anniversaire de la naissance de Gustav Klimt.

 

Vienne_Klimt1

 

La plus impressionnante mise en lumière des dessins de Gustav Klimt est au Kunsthistorisches museum. Dans le gigantesque escalier de l’entrée, l’artiste alors âgé de 28 ans y a dessiné la fresque ornant les espaces entre les arcades et les colonnes. Une création datant de 1890/1891 et faite en collaboration avec deux autres artistes, dont son jeune frère Ernst. Afin de l’observer de près, le musée a mis en place une passerelle accessible depuis le premier étage. A plusieurs mètres au dessus du sol, les visiteurs peuvent alors profiter pleinement de ces impressionnants portraits à échelle humaine. Fort de son succès, la structure, le Klimt-Bridge, restera en place un peu plus longtemps que prévu, jusqu’au 6 janvier.

 

Vienne_Klimt2

 

Plaisir également prolongé au musée du Belvédère, qui accueille jusqu’au 27 janvier une exposition retraçant la carrière de Klimt. L’expo présente l’œuvre de l’artiste comme celle d’un homme détaché de son contexte historique et social. Le tout dans un musée des plus mythiques, puisque dans la galerie supérieure du bâtiment a longtemps été affichée la collection des familles royales qui se sont succédées depuis les années 1770.

 

Vienne_Klimt4

 

Dans la catégorie « endroits à ne pas manquer en cette fin 2012 », vient ensuite le Leopold Museum. Cette fois pas pour Gustav Klimpt, mais pour une expo un peu particulière consacrée à la nudité masculine. Balayant les nus de l’Antiquité à la Renaissance, la galerie retrace différentes approches et techniques, mettant en lumière le plus simple appareil de l’homme, feuille de vigne exclue. A commencer par les escaliers principaux, qui soutiennent en ce moment une monumentale installation représentant un homme nu, paisible et languissant.

 

Vienne_Klimt3

 

Et parmi tous les parcours artistiques, Vienne est aussi l’occasion d’errer sur les traces d’Ignace Pleyel. Oui, le compositeur et fabricant de pianos. Car avant d’être nationalisé Français, il est né à Ruppersthal, près de la capitale autrichienne, en 1757. Comme quoi, Vienne regorge encore d’artistes insoupçonnés…