Blog

plan_lumiere_chateau_tanner

La vie de château à Québec City

  |   Amérique du nord, Canada, En hiver

On imagine aisément la reine Elizabeth promenant ses tailleurs acidulés dans les couloirs de cette forteresse médiévale. Érigé à la fin du XIXème siècle, le Château de Frontenac était, et reste, le point de chute des grands de ce monde. C’est là que se tint l’une de deux conférences inter-alliées de la Seconde Guerre mondiale. Le roi George VI, la Princesse Grace de Monaco, Tchang-Kaï-chek
Charles de Gaulle, François Mitterrand… Les plus belles suites de l’établissement ont été baptisées de noms célèbres. Un must-go à Québec City. Un lieu incontournable, un hôtel grand luxe.

 

Séjour de luxe au château Frontenac

 

La limousine plonge dans les remparts de la vieille ville, avant de se garer devant des murs que l’on croiraient dater du Moyen-Âge. Pourtant le Château de Frontenac a été construit au cœur de la Belle-Époque. Il porte le nom d’un des premiers gouverneurs de la Nouvelle-France, ainsi appelait-on la colonie française qu’était le Canada, du temps Louis XIV. Le Québec doit à cet illustre personnage notamment d’avoir repoussé les assauts répétés des Anglais. Pas étonnant que ce lieu chargé d’histoire figure au patrimoine mondial de l’UNESCO. De là, aussi, les millions de dollars dépensés pour ses nombreuses restaurations.

 

Séjour de luxe au château Frontenac

 

Face un tel lieu, on échappe difficilement à la folie de grandeurs. Cet hôtel de luxe compte 611 chambres, dont les proportions varient selon les catégories. Dans l’ordre croissant : les « Studio Rooms », « Junior Suites » et « Frontenac Suites » (50 m2) ont en commun de pouvoir accueillir les familles. La plupart donne sur le Saint-Laurent, fleuve qui relie les grands lacs nord-américains à l’Océan Atlantique. Uniques sont les « Churchill Suite » (90 m2), « Roosevelt Suite » (140 m2), « Trudeau Cartier » (150 m2) et « Van Horne Suite » (160m2). Cette dernière porte le nom d’un homme d’affaires canadien qui concevait l’hôtel, son hôtel, comme une étape de luxe sur la route des voyageurs ferroviaires.

 

Séjour de luxe au château Frontenac

 

Perchée au 14e étage, la « Fairmont Gold Room » est encore à part. Elle s’inscrit dans la Fairmont Gold Experience, laquelle présuppose un accueil des plus privilégiés. Cette formule donne accès au Fairmont Gold Lounge, espace privé assorti d’horaires, de services, et d’un personnel séparés. L’expérience débute à peine sa limousine garée devant le tourniquet principal, dans le hall de l’établissement. Les « Gold Spots » ne sont pas or mais beiges. Preuve que raffinement ne rime pas forcément avec brillant. Les pieds dans l’eau à l’intérieur ; les après-skis aux pieds, à l’extérieur. Au-delà de son spa, le Château de Frontenac jouxte Mont-Sainte-Anne, Le Massif, et Stoneham, les trois stations de ski les plus prisées du Québec. Entre la piscine intérieure, le bain tourbillon, et les deux bains vapeur, tous les moyens sont bons pour se décontracter et – pour les plus frileux – se réchauffer, après une après-midi à slalomer sur les pistes.