Blog

Pack 8 - tour du monde 2

Le tour du monde des animaux menacés de disparition

  |   Afrique, Amérique du nord, Asie, Atlantico Grand Large, Océanie   |   No comment

 
Article publié sur Atlantico.fr le 23 juin 2012
 

M-6 avant la fin du monde. Dans six mois, l’humanité toute entière s’éteindra. Du moins c’est ce qu’a prédit le peuple maya il y a plusieurs siècles. Chacun s’y prépare donc à sa manière. Ségolène Royal, François Bayrou et Nadine Morano ont décidé d’en profiter pour prendre quelques vacances, l’équipe de France de football s’est dite qu’il était temps de gagner un match officiel tandis que David Cameron profite des derniers mois pour s’amuser avec notre Président.

 

Le 21 décembre prochain, c’est l’apocalypse qui devrait s’abattre sur Terre provoquant un changement radical à l’échelle mondiale. Sans que quiconque ne puisse rien y faire. Rien du tout ? Pas d’accord. Avant de passer dans l’autre monde, autant profiter au maximum de celui-ci. En profiter, c’est en faire le tour pour en apprécier la moindre parcelle. Alors embarquez dans votre avion privé et partez à la découverte du monde. Après notre suggestion de découverte des civilisations disparues le mois dernier, nous vous proposons ce mois ci de faire la tournée des animaux en voie de disparition.

Pack 8 - Tour du monde 4

Et pour entamer un voyage exceptionnel, autant aller chercher directement ce qu’il y a de mieux. Dans cette optique, direction l’Afrique et ses fameux safaris. Dans le monde entier, il n’y a rien de mieux que les safaris africains pour partir à la rencontre des animaux. Et ce n’est pas à n’importe lequel des safaris que les voyageurs participeront puisqu’en plus d’aller à la rencontre d’animaux devenus rares, ils auront la possibilité d’admirer les merveilles du continent africain depuis le ciel grâce à un avion privé. Principale espèce menacée au programme, le gorille des montagnes est le plus grand des primates. Privé d’habitat en raison de la déforestation et cible privilégiée des braconniers pour sa viande, son crâne et ses mains, il n’en resterait qu’un peu plus de 600 aujourd’hui. Cette étape sera également l’occasion de croiser de nombreux autres animaux tels que des éléphants, des girafes ou des rhinocéros grâce à la faune riche dont dispose l’Afrique.

 

Pack 8 - tour du monde 3

 

Puis pour la prochaine étape, direction l’Asie. Au programme Inde, Chine et Indonésie pour découvrir nombre d’animaux dont la situation s’aggrave jour après jour. En 1900, la population du tigre du Bengale était estimée à 50 000 individus. Ils seraient aujourd’hui près de 50 fois moins nombreux. A ce rythme, l’espèce, l’une des plus connues du monde, pourrait disparaître d’ici quelques années. Et il en va malheureusement de même pour la boule de poils attendrissante qu’est le panda géant. Ces adeptes du bambou souffrent quotidiennement de la déforestation qui réduit leur habitat. Egalement chassé pour son pelage, le panda géant n’est plus représenté que par 1600 individus, tous regroupés dans le centre de la Chine. En Indonésie, deux espèces se rapprochent de l’extinction. Il s’agit de l’orang-outan et du rhinocéros de Sumatra. La population des deux espèces chute rapidement ; on estime ainsi que près de 1 000 orang-outan disparaitraient chaque année alors qu’il ne resterait que 250 rhinocéros de Sumatra ! Des chiffres dramatiques.

 

Pack 8 - tour du monde 5

 

En Australie le plaisir s’accompagnera à la découverte. Hébergés dans un camp de luxe privé à quelques mètres de la plage, les voyageurs auront le privilège de nager avec des requin-baleines, les plus gros poissons du monde, pouvant mesure jusqu’à 20 mètres. Une expérience hors du commun et qui ne représente aucun danger, cette espèce ne se nourrissant qu’à base de plancton. Après avoir bien profité de la chaleur et de la plage, le climat va quelque peu changer… Direction le froid polaire du Canada, à la rencontre des ours blancs, les plus grands et les plus puissants des ours. Menacés par le réchauffement climatique et la fonte de la banquise, ils sont pourtant encore un certain nombre à évoluer en toute tranquillité dans le nord de la région du Manitoba. Cette zone, l’une des plus sauvages de la planète a permis aux ours d’évoluer sans connaître la crainte de l’être humain. Car contrairement aux ours chassés ou enfermés dans des Parcs, ceux-ci ne s’enfuient pas à la vue d’humains, ce qui permet de s’en approcher au plus près, sans même les déranger. Une rencontre unique et mémorable.

 

Bien d’autres espèces sont à découvrir au cours de ce tour du monde dont l’objectif principal sera de sensibiliser autant que possible les voyageurs sur la disparition de ceux avec qui nous partageons noter planète.

 

Et le mois prochain, le compte à rebours continue…

No Comments

Post A Comment