Blog

pep-maurice-touessrok-1

Le Touessrok fait peau neuve

  |   Afrique, Maurice

 

C’est l’un des plus beaux resorts de l’île Maurice. Après une rénovation de six mois, il vient de rouvrir ses portes, le 1er novembre, sous le nom de Shangri-La Le Touessrok Resort & Spa, Mauritius. Cet hôtel de luxe, plus que mythique s’étire le long d’une magnifique plage de sable blanc, au coeur de la paisible baie de Trou d’Eau Douce. On est à l’est de l’île. Un peu plus au sud, le long de la côte, l’île aux Cerfs abrite un magnifique 18 trous, classé « 100 Finest Things in Golf » par Golf International, « Top 10 Golf Courses in the World » par Golf World Magazine, « 2nd Best International Golf Course » par Golf Journal et « Best Golf Hotel in the World » par Diner Club Magazine.

 

pep-maurice-touessrok-1

 

Au bout de la jetée attend un bateau à moteur d’une capacité de dix personnes. Avec la vitesse, le vent balaie les cheveux, tempérant par là-même la chaleur. Tout le monde est vêtu de blanc, dress code oblige. On scrute l’horizon à la recherche d’un dauphin. En vain. Pas de nageoires entre les éclaboussures. Peut-être au retour. L’ancre jetée, on monte dans une golfette, un « cart », comme on dit en anglais, la langue la plus parlée à Maurice. Le design du 18 trous qui se dévoile au fil des palmiers est dû au champion allemand Bernhard Langer. On passe d’une étape à l’autre entre les palmiers, sans jamais quitter la mer des yeux. Même en swingant. On remarque alors une lettre sur la balle. Un « T » (« tee », en anglais), comme Touessrok, sur le tee.

 

pep-maurice-touessrok-2

 

Retour à notre hôtel de luxe, après trois heures de jeu. Chacune des 200 chambres du Shangri-La Le Touessrok Resort & Spa, Mauritius donne sur l’Océan indien, que mettent en exergue d’interminables baies vitrées. Bien qu’elles aient conservé un style traditionnel, toutes, depuis la restauration, ont été modernisées. Avec des pièces d’artisanat local, toutefois. Plus on se rapproche du niveau de la mer, plus les balcons et les terrasses prennent de l’ampleur. Piscine privée à la clef, cela va de soi.

 

pep-maurice-touessrok-3

 

Dans la lignée de ces suites ou villas haut de gamme, les restaurants de l’ancien Touessrok (tout court) ont également subi un relooking intégral. Le partenariat avec Shangri-La Hotels and Resorts,
a donné naissance à de nouvelles tables. Le Kushi pour manger des sushis, des tempura, des udon, des nouilles soba et du shabu-shabu. La cuisine asiatique connaît, en effet, un essor important dans l’hôtellerie de luxe, depuis ces dernières années. On va au Bazar pour son décor chic et branché. Des bocaux emplis de pâtes sèches reposent sur des étagères en bois blond assorti au reste du mobilier. Enfin, le Safran revêt l’apparence d’un salon oriental à dominante mauve. La carte se concentre ici sur des spécialités indiennes. Dépaysement et variété assurés !

 

pep-maurice-touessrok-4

 

Les habitués du Touessrok sont ravis de constater que le spa propose de nouveaux soins, qu’un majordome privé se fait une joie d’expliquer, avant d’escorter les clients dont il a la charge au fitness center. Paysage de carte postale toujours en vue. On n’a pas fini de se détendre.