Blog

pep-la-standard

Un Standard de haut standing

  |   En hiver, Haut de Gamme, Insolite, Mars, Non classé, Restaurants, USA   |   No comment

Contrairement à ce que son nom indique, The Standard n’a rien de standard. Bien au contraire, le standing de ce quatre étoiles, situé en plein cœur de Los Angeles, dépasse largement la moyenne. Sa façade ainsi que son lobby sont connus pour être recouverts de marbre. À deux pas, se trouvent le MOCA et le BROAD, les deux institutions artistiques à ne pas manquer Downtown.

pep-la-standard-1

La réception se cache à gauche des ascenseurs, alignés devant la portée d’entrée pour accueillir de plein fouet le visiteur. Et à gauche de la réception se cache cette fois-ci le restaurant du Standard, ouvert 24/24h. À côté, un escalator, surplombé par un faux mobile d’Alexandre Calder, mène à un premier bar peuplé de tables de ping-pong écarlate. C’est en face de cet espace des plus animés qu’il faut prendre un autre ascenseur, s’il l’on veut accéder au rooftop de l’établissement. Dj, cocktails, piscine extérieure, tout y est, pour le plus grand bonheur des outsiders, de même que des clients de l’hôtel. Ne pas oublier sa carte d’identité en montant, que l’on ait l’air d’avoir 21 ans ou non.

pep-la-standard-2

En redescendant, le regard se pose sur deux installations originales de Jenny Holzer et de Ryan McGinnes, dissimulées derrière un agrégat de banquettes violettes. De retour vers la réception se dévoile un chapelet de téléphones vintage rouges, qui assoient le style retro-design choisi par la direction de l’hôtel pour son ouverture en 2002. Dans les chambres, des motifs ondulatoires quasi hypnotiques se marient avec des lignes fort épurées. Très fréquentée, la salle de gym du 3ème étage ne ferme jamais.

pep-la-standard-3

Pas question de livrer ici un catalogue d’informations factuelles et par conséquent factices, au sens de superficielles. Certaines catégories de chambres (207 au total) méritent d’être mentionnées, tant leur nom sort de commun. Huge, Gigantic, Humongous, Wow… On aurait tort de croire, au vu de ces quelques licences poétiques, que le Standard ne se prend pas au sérieux. Pas de taille « Small » en stock. L’échelle de superficies commence à 30 mètres carrés, soit au niveau « Medium ». Allumettes, baume à lèvres, tube d’Advil (médicament équivalent à l’aspirine, ndlr), confiseries en tout genre… Le minibar supporte un panier débordant de produits inattendus, dont certains griffés Standard. Grande fierté de l’établissement : tous les draps sont faits en coton d’Egypte. Énorme source – c’est le cas de le dire – de satisfaction pour les clients : les baignoires rectangulaires, ancrées dans certaines salles de bain, présentent des dimensions exceptionnelles. Trois personnes pourraient y entrer sans souci.

pep-la-standard-4

De retour au restaurant, dont la cuisine ne mérite pas d’autre qualificatif que « sublime ». Ouvert 24/24h, la carte change selon les créneaux. A commander à tout prix : de 6h à 11h, les pancakes maisons, d’une onctuosité sans pareille ; de 11h à 17h, le Veggie Burger, à base de lentilles, que commandent étonnamment nombre de carnivores. De 17h à 23h, la salade de racines, quinoa, et farro, dont le goût fumé réchauffe. De 23h à 6h, enfin, en chambre ou à table, la burrata au kaki et graines de potiron apporte une pointe de douceur après une soirée tardive. Bonne nuit.

No Comments

Post A Comment