Blog

Perou_hotel_Monasterio3

Monasterio au Pérou : un hôtel de luxe à 3 000 mètres d’altitude

  |   Ambiances, Amérique du sud, Découvertes, Haut de Gamme, Notre séléction, Pérou, Sommets & montagne   |   No comment

 

Découvrez autrement la région du Machu Picchu, découvrez Cusco et les ruines de Sacsayhuamán

 
Consultez nos articles sur le Pérou dans atlantico.fr
 

Le Machu Picchu ! Le Machu Picchu ! Quand on parle du Pérou il n’y en a souvent que pour le Machu Picchu. Or au lieu de suivre des troupeaux entiers de touristes, pourquoi ne pas aller plus haut tout en visant l’originalité ? Cinq cent mètres au-dessus de ce site, ô combien populaire, se trouve Cusco, l’une des plus anciennes et plus hautes villes du continent américain. Difficile d’envisager un séjour dans un hôtel à plus de 3 000 mètres d’altitude. Et pourtant en insufflant de l’oxygène dans chacune de ses chambres, le Monasterio a rendu l’idée non seulement séduisante, mais aussi réalisable.

 

Perou_hotel_Monasterio1

 

Cet établissement a tout d’un monastère et pourtant n’en est plus un. Érigé sur le site du palais de l’Amaru Qhala, cette « Mecque » inca fut transformée en un séminaire destiné à former les prêtres catholiques. Meurtris par un tremblement de terre en 1650, sa façade fut reconstruite en 1965, année de sa reconversion en hôtel de charme. Le Monasterio est un Hôtel du groupe Orient-Express. Peplum est membre du Club Bellini d’Orient-Express.

 

Perou_hotel_Monasterio4
 

Marquée du sceau de l’histoire, l’architecture du Monasterio fusionne style colonial espagnol et héritage inca. Les pierres ornant le portail de l’entrée arborent l’écu et le portrait de l’évêque Monseigneur Juan Serricolea y Olea. Datée de l’époque baroque, la chapelle regorge d’illustrations fixées dans des cadres plaqués or. De magnifiques peintures y figurent des scènes sacrées. Dans le cloître logent une fontaine et un vieux cèdre âgé de 300 ans.

 

Les chambres, anciennes cellules de missionnaires jésuites, diffèrent toutes, tant par la taille que par la décoration. Matériau dominant, le bois conserve le caractère authentique des lieux. Après la manifestation de difficultés respiratoires chez certains clients, la plupart des pièces furent enrichies en oxygène.

 

Perou_hotel_Monasterio2

 

En effet, à cette altitude la moindre balade peut rapidement se transformer en un véritable marathon. Le Monasterio n’en met pas moins des VTT à la disposition des plus aventuriers. Sur les conseils de la réception, préférer les ruines de Sacsayhuamán à celles du Machu Picchu. De même, les églises et cathédrales jalonnant la ville de Cusco présente plus d’intérêt que ce site bien connu.

 

Envie de goûter, au sens propre, à la civilisation Inca ? C’est possible, au restaurant Tupuay. Situé dans l’ancien réfectoire du monastère, ce restaurant gastronomique – n’ayons pas peur des mots – propose un carte péruvienne des plus traditionnelles.

 

Pourquoi faire comme tout le monde, quand on peut se distinguer, ce en palliant et sa soif de culture et son besoin d’aventure ? Le Machu Picchu ? Grandiose, quoiqu’un peu banal. Marcher sur les traces des moines péruviens en prime, ça c’est le Pérou !

No Comments

Post A Comment