Blog

Les Echos parle de Peplum

  |   Business

 

Le Cercle Les Echos


 

Startup Insiders : Peplum à l’assaut de l’ultra luxe

 

Gilles Bouchard donne son avis sur le modèle de Peplum dans la rubrique Entrepreneurs, Tendances-Innovation du Cercle Les Echos.

 

Non, Peplum n’est pas une nouvelle superproduction cinématographique, mais une startup qui a le vent en poupe. Son objectif : faire découvrir le monde en privé à une clientèle très haut de gamme.

 

Une cible marketing aux antipodes de la « longue traine »

 

Le marché de Peplum est bien aux antipodes de la longue traine que constitue le marché du voyage et du tourisme de luxe…

 

gillesbouchard

Gilles Bouchard
Founder & CEO Sequoia Network SA | Administrateur Harvard Angels

 

LinkedIn

Le marché de Peplum est bien aux antipodes de la longue traine que constitue le marché du voyage et du tourisme de luxe.

 

Le calcul est simple et la cible marketing parfaitement identifiée.

 

Il s’agit du , mais d’un haut de gamme qui représente à lui seul un marché cible très conséquent, tant en nombre qu’en valeur : 1.210 milliardaires qui pèsent 4 500 milliards de dollars, soit plus que le produit intérieur brut de l’Allemagne (Classsement Forbes 2011).

 

Plus modestement, 24 millions de personnes qui disposent d’une fortune au moins égale à un million de dollars, soit 0,5 % de la population pesant ainsi plus de 35 % de la richesse mondiale (source Crédit Suisse).

 

Des ordres de valeurs que l’on a rarement à l’esprit et qui – en dehors de tout jugement de valeur – représentent les fondamentaux d’un marché finalement très stable, en expansion permanente et pour lequel le must du must doit être proposé pour satisfaire des besoins ou des désirs certainement sans commune mesure avec le commun des mortels.

 

Mais qu’importe, fondé en octobre 2007 par Quentin Desurmont, ancien Directeur du Marketing et des Ventes France de Disneyland, Peplum a décidé de miser sur ce segment de choix auquel le Réseau Entreprendre (dont il est lauréat 2010) et Harvard Angels France croient tout autant que lui.

 

Preuve en est faite : avec un chiffre d’affaires de 1.3 million € en 2009, 3.5 millions € en 2010 et 4 millions en 2011, le concept de Peplum – l’ultra luxe sur mesure pour découvrir « le monde en privé » – fait mouche.

 

Les ambitions sont d’ailleurs à la mesure de la réussite de cette première phase de développement puisque la startup – sélectionnée par Challenges comme faisant partie des 100 startups à haut potentiel – a décidé d’embrayer sur l’international à partir de sa première implantation Genevoise. Avec à la clé, l’ouverture de son capital à hauteur de 400 K€ et la perspective d’un CA prévisionnel 2015 de 11 millions €. Avis aux investisseurs !

 

Mais comment en arrive-t-on là aussi rapidement ? La réponse est assez évidente : en offrant des prestations de services hors norme : l’ultra luxe sur mesure, pour répondre à des besoins non satisfaits : ceux d’une clientèle haut de gamme a priori à l’abri des aléas de toute récession …

 

Des prestations à la poursuite de l’indice de rareté statistique

 

L’échelle des indices de rareté statistique comporte plusieurs gradations : Très commun (C+) / Commun (C) / Peu commun (C-) / Rare (R) / Très rare (RR) / Extrêmement rare (RRR) / De la plus haute rareté (pas d’indice !).

 

Nul doute que la nature et la qualité des prestations de Peplum puissent, par bien des aspects, se situer dans la catégorie de l’ « extrêmement rare » ou « de la plus haute rareté ».

 

Jugez-en.

 

Demandez à Peplum du sur-mesure et vous serez servi :

 

Un tour du monde montgolfière ou plus simplement une découverte de l’Australie sur mesure en avion et en hélicoptère privé ? Aucune difficulté, avec en prime le survol de l’Outback – l’arrière pays Australien – un zone désertique semi-aride, grande comme les deux-tiers de l’Europe et parsemée de ranchs de la taille d’un département.

 

Les rivages caribéens sur un yacht privé de la taille qui vous siéra, avec l’équipage qui va bien ? Ou les mers d’Asie sur un navire traditionnel qui vous fera revivre les aventures de Lord Jim ou de Corto Maltese ? Rien n’est impossible pour Peplum.

 

Yacht et golf sur les practices les plus beaux et les plus fermés du monde avec quelques sauts de puce en jet pour vous emmener de l’un à l’autre au gré du temps, des paysages ou tout simplement de vos désirs ? Confiez vos clubs à Peplum et le tour est joué.

 

Aller chasser sur les quatre continents ? Peplum vous conduit en Argentine, en Alaska, au Kazakhstan ou en Afrique.

 

Séjourner dans les demeures les plus magnifiques du globe ? Tout sera fait pour les mettre à votre disposition.

 

Pagayer en tenue de scaphandrier sur le « fleuve » Hamza ? Un gigantesque aquifère qui prendrait sa source dans des roches poreuses de la cordillère des Andes pour se transformer, après une chute à la verticale de 2 kilomètres, en une nappe d’eau sous-terraine s’écoulant à plus de 4.000 mètres de profondeur pour rejoindre l’embouchure de l’Amazone. Du Jules Verne ou de l’Indiana Jones sur mesure !

 

Nul doute que Peplum saura vous faire rêver à défaut de vous y emmener tout de suite …

 

Gilles BOUCHARD et Maurice GOPIKIAN