Blog

PaysBas_HotTug3

Découverte aux Pays-Bas : les HotTug !

  |   Découvertes, En Weekend, Europe, Pays-Bas

 

Si vous voyagez aux Pays-Bas, vous croiserez peut-être un jour une baignoire flottante. Avec une cheminée.

 

La scène paraît bizarre mais n’est pas folle. Dans le nord du pays, non loin de la ville de Sneek, de typiques canaux néerlandais entaillent la région d’Ijist. Là, les quatre villas de Sinnehuskes habillent un ponton de bois. Des villas classiques : déco simple, épurée et sans grande prétention. Des villas dont le luxe réside dans un bateau, privé, accosté devant la baie vitrée. Un par villa. Parmi lesquels… un jacuzzi flottant !

 

Le principe du HotTug est simple : il s’agit d’un petit bateau plein d’eau chaude voguant le long des rives ! Rien d’autre qu’une baignoire flottante à ciel ouvert.

 

PaysBas_HotTug1

 

Construite en fibre de verre et polyester, la mini barque chauffée et chauffante se déplace grâce à un petit moteur électrique. Et l’eau qu’elle contient est elle chauffée au bois. Avant un départ, il convient au mieux de très bien s’organiser, au pire de s’armer de patience. Remplir la baignoire flottante de 2000 litres prend en effet deux heures, auxquelles il faut ajouter deux heures trente pour faire monter la température interne à 38°C.

 

Qu’importe, le jeu en vaut largement la chandelle. Une fois bien installé dans la confortable chaleur de ce petit bassin privé de plein air, le baigneur ne sera séparé de l’eau frisquette de la rivière que par quelques centimètres. L’impression de faire partie intégrante des canaux, dans une petite portion d’eau à température idéale, est totale. Et rien n’empêche de varier les plaisirs, comme se prélasser dans le bain à quai, au repos ou bien un se déplacer en bateau sec, sans eau chaude.

 

Quant aux autres bateaux, justement, il s’agit de chalands en aluminium, de 5,8 mètres de long, répliques des vieux bateaux en bois construits dans les anciens chantiers navals. Silencieux, électriques et facile à manipuler, pouvant accueillir de deux à quatre personnes. De quoi voguer paisiblement le long de ces calmes canaux néerlandais.

 

PaysBas_HotTug2

 

Pour l’instant, la location du HotTug, petite et ingénieuse nouveauté, n’est possible que combinée avec l’une des villas Sinnehuskes. Mais à terme, les fabricants espèrent voir émerger des stations de location, Velib’ style, dans l’une de ces villes à canaux néerlandaises. Sinon, il est toujours possible de s’offrir un de ces bateaux-jacuzzis, dans une tranche de 11 450 € à 16 450 €, selon les options.

 

Mais avant cela, lors d’un prochain déplacement aux Pays-Bas, mieux vaut se diriger vers Ijist et tester le produit. Ce serait dommage de manquer ça…