Blog

pep-monaco-hermitage800x533

De passage à l’Hôtel Hermitage

  |   En Weekend, Europe, France

 

Le Bal de la Rose approche. Le personnel est dans tous ses états. Et pourtant nous avons eu la chance de visiter l’Hôtel Hermitage, un cinq étoiles incontournable à Monaco. Au-delà de ce pic d’activité, imperceptible – l’élégance, c’est de ne rien laisser transparaître -, des chambres d’un rare raffinement allient tradition et modernité. On en compte 278 au total, dont de somptueuses suites, dites « Diamond » donnant sur l’arrivée et le départ du Grand Prix.

 

pep-monaco-hermitage-1

 

L’Hermitage, qui a vu le jour en 1900, est le petit frère, ou la petite sœur, de l’Hôtel de Paris. Inauguré en 1864, ce dernier jouxte le Casino et subit actuellement d’importantes rénovations. La visite commence dans l’aile Midi, restaurée, comme les quatre autres, en 2009. Ici, toutes les suites donnent sur la mer. Dans l’ascenseur ressort l’emblème de l’établissement deux « h » entremêlés, en référence à son nom. L’Hôtel Hermitage se caractérise par un style Belle Époque contemporain. La décoration repose sur une base immaculée relevée par des couleurs pastels et des motifs qui évoquent l’ancien temps. L’exemple même d’un luxe délicat qui évite toute surcharge.

 

pep-monaco-hermitage-2

 

De retour dans le couloir, on est saisi par une odeur enivrante. Cette subtile fragrance a été conçue spécialement pour l’hôtel par le parfumeur toscan Dr. Vranjes. La création d’une identité forte passe en effet par tous les sens. Après la vue et l’odorat, le goût. On pénètre alors dans une salle à manger cosy qui doit sa luminosité à la terrasse qui la prolonge. Vue sur la port. Quelle question ! Bienvenue au Vistamar, le restaurant étoilé qu’orchestre d’une main de maître Joël Garault, « enfant du pays » qui a fait ses armes auprès du Chef Christian Willer. Aux fourneaux, la part belle est faite aux poissons.

 

pep-monaco-hermitage-3

 

Nous aurions pu déguster des tapas au Crystal Bar dont l’originalité est de servir des grands crus au verre. N’oublions que la cave de l’Hôtel de Paris, à deux pas, est l’une des plus grandes du monde. Et de midi à une heure, un macaron Ladurée accompagne chaque cocktail. Le parfum a été imaginé exprès pour l’Hôtel Hermitage. Quant au cadre du Limùn, le salon de thé qui s’étire dans les galeries du lobby, il rappelle celui de la pâtisserie parisienne. Le vert pistache qu’arborent tapis, fauteuils et lampes, est d’ailleurs qualifié de « vert Ladurée ».

 

pep-monaco-hermitage-4

 

Si on se sent tant chez soi à l’Hôtel Hermitage Monte-Carlo, c’est, paradoxalement, parce qu’il ouvre sur d’autres horizons. L’établissement est notamment relié aux Thermes Marins Monte-Carlo, un complexe de plus de 7000 m² réparti sur quatre niveaux, l’un des plus grands en Europe. La carte Cercle, que l’on reçoit au début de son séjour, donne accès aussi bien au Casino, qu’à tous les transferts en navette au Monte Carlo Beach et Monte-Carlo Bay Hotel, qui appartiennent au même resort. Autre avantage : ce passe privilégié offre une réduction de 50% sur les droits de jeu au monte-Carlo Golf Club et au Monte-Carlo Country Club. Et si on allait jeter un œil aux travaux entrepris au sein de l’Hôtel de Paris ? Il suffit de traverser la rue.