Blog

Oman_Muscat

Sultanat d’Oman : Mascate, la richesse inexplorée d’un pays méconnu

  |   Ambiances, Découvertes, Grands Espaces, Haut de Gamme, Moyen-Orient, Notre séléction, Sultanat d'Oman, Villes & Architecture

 

Le Sultanat d’Oman est une destination méconnue. Rarement en tête des listes de voyages potentiels, ce pays de la péninsule arabique est pourtant une véritable mine de trésors. Et un choix idéal pour un voyage de luxe monté sur mesure.

 

Entouré par les Émirats arabes unis au nord, l’Arabie saoudite à l’Ouest et le Yémen au sud-ouest, l’Oman est un pays tourné vers le large : ses 1700 km de côtes dessinent le coin sud-est de la péninsule arabique. Au nord, un port de pêche huit fois millénaire est aujourd’hui la capitale du pays. Mascate, 25 000 habitants, est une petite ville entourée d’une agglomération d’un million d’Omanais. Son nom anglais, Muscat, évoque ce vin français sucré et aromatisé. La ville n’est pas moins riche, et dispose d’un luxueux patrimoine culturel et historique.

Oman_Muscat_voyage_de_luxe1

 

Avant de se lancer dans la longue exploration de la ville, le meilleur point d’ancrage est une chambre au Chedi Muscat. Construit dans une atmosphère à mi-chemin entre l’Asie et l’Arabie, cet hôtel est luxueux au point de disposer de sa plage privée. L’endroit idéal où poser ses valises.

 

Petite ville pleine de merveilles, Mascate s’explore à la manière d’un voyage dans le temps. Premier arrêt : l’incontournable port de Matrah, vestige de l’antiquité et témoin de la naissance, au VIème siècle avant J.C., d’une des plus vieilles villes du Moyen Orient. Centre commercial de l’agglomération, c’est dans ce quartier que se trouvent les souks et les bazars les plus animés.

 

Oman_Muscat

 

Chacune des époques passées est représentée à Mascate. Parmi elles le Moyen-âge, grâce aux deux forts portugais de Mirani et Jilali. Ces majestueux édifices de pierre, dressés sur le flan des montagnes, veillent de leurs statures imposantes sur la ville en contrebas. Direction ensuite la résidence du sultan. Un palais bleu et or qui marque l’architecture typiquement arabe de la ville. La silhouette du Palais Al Alam, pourtant contemporaine, respecte bien les codes de la construction islamique et se marie parfaitement au reste de la ville, riche de bâtiments peu élevés aux toits plats et aux couleurs claires.

 

Dans les quartiers ouest, la Grande Mosquée du Sultan Qaboos. Inaugurée en 2001, elle est célèbre pour son tapis persan, dont les 21 tonnes couvrent la grande salle de prière sur 70 mètres de long et 60 de large. C’est également dans cette mosquée que se trouve le plus grand chandelier du monde, serti d’or 24 carats.

 

Mascate, Oman

 

A l’image de l’Oman, dont la richesse culturelle va de pair avec ses vestiges géologiques, la richesse de Mascate n’est pas qu’architecturale. De nombreux musées, dont celui, franco-omanais, de Bait Faransa, retracent la grande histoire du pays. Histoire à compléter avec la culture contemporaine, par un voyage entre mi-janvier et mi-février, période animée du Festival de Mascate et du Tour cycliste d’Oman.