Blog

Pack40_Fidji_UNE

Nourrir les requins des Fidji

  |   Atlantico Grand Large, Fiji, Océanie   |   No comment

 

Au plus près des dents de la mer

 

Au beau milieu de l’océan Pacifique, dans les îles Fidji, des plongeurs proposent aux visiteurs intrépides de donner à manger aux requins. Et un luxueux hôtel repose à douze mètres sous les mers.

 
Article publié sur Atlantico.fr le 2 février 2013
 

Fortes de 333 îles, les Fidji regorgent de trésors et d’aventures cachés. D’aucuns viennent y chercher quiétude et solitude ; d’autres, action et récréation. Autrement dit, tandis que les uns s’identifient à Tom Hanks dans Seul au monde, tourné sur l’île volcanique de Monuriki ; les autres préféreraient jouer les Indiana Jones. Pour le soleil, la mer et le calme, aucun problème. Ils sont partout. Les poussées d’adrénaline, elles, s’assouvissent de préférence à l’Aqua Trek, un centre de plongée PADI qui a initié la pratique de la nage avec les requins dans le lagon de Beqa. Une expérience tant instructive que lucrative.

 

Pack40_Fidji_Requins3

 

Ce qui caractérise avant tout cet insolite site de plongée, c’est l’amour inconditionnel qui le lie aux requins. Son activité se justifie par la disparition de 80 % des espèces peuplant initialement les eaux de Beqa. Or, à en croire les fondateurs de l’Aqua Trek, celui que l’on considère comme le plus grand prédateur marin au monde mériterait respect, et non crainte ou mépris. Proie des pêcheurs, le requin joue, en dépit de de sa réputation, un rôle crucial dans l’écosystème. Ceci dit, nombre d’activistes luttent pour sa préservation. La peur, en d’autre termes, est une question de sous-information. Et la sous-information mène souvent à des erreurs. C’est pourquoi le site propose de familiariser, sinon de dompter, les humains au monde marin. Et pour ce faire, pourquoi ne pas leur offrir la possibilité de nourrir leur principale bête noire ?

 

Pack40_Fidji_Requins2

 

La scène, d’action, se déroule à 25 mètres de profondeur et dure environ 20 minutes. Les plongeurs évoluent non pas dans une cage, mais le long du récif. Les requins approchent sous la supervision des maîtres nageurs pour venir déguster leur petit déjeuner. Inutile de souligner la beauté des lieux. En effet, le succès de l’Aqua-Trek de Beqa tient à la variété des espèces qu’il recueille, mais aussi à sa lutte active pour la protection de l’environnement, comme en témoigne la propreté des eaux. Un écotourisme équitable dont les requins bouledogues, gris, blancs, noirs, dormeurs ou tigres, entre autres, sont les bénéficiaires directs.

Pack40_Fiji_Requins1

Grâce à cette formidable aventure, écologie rime désormais avec économie. Les poissons jetés en pâture aux requins proviennent de Fiji Fish, une usine réputée pour la qualité de ses produits. Au lieu d’être recyclés, ils sont d’une part réinsérés dans la chaîne alimentaire ; d’autre part dévorés par divers prédateurs, eux-mêmes pêchés par la suite par d’intraitables marchands. Par ailleurs, l’accès au lagon est payant. Aussi, chaque plongeur contribue à l’économie de l’île.

 

Mission accomplie : le feeding program de l’Aqua-Trek de Beqa a favorisé un net rapprochement entre l’homme futé et le poisson à la mâchoire affûtée. Il ne reste plus aux curieux qu’à tenter l’expérience, caméra en main, bien sûr.

No Comments

Post A Comment