Blog

New York - Atlantico

New York insolite : les faces cachées de Manhattan

  |   Amérique du nord, Atlantico Grand Large, USA   |   No comment

 

Roosevelt Island, l’autre New York

 

Nichée dans les eaux de l’East River, la paisible Roosevelt Island fait découvrir une autre dimension de New York. Et dans le sud-ouest de Manhattan, la High Line s’affirme comme le parc aérien le plus en vogue du moment.

 
Article publié sur Atlantico.fr le 27 avril 2013
 

Entre Manhattan et le Queens, une île renaît. Longue de trois kilomètres et large de 240 mètres tout au plus, son étroitesse s’élance au milieu de l’East River. Roosevelt Island est un lieu inconnu. Inconnu des touristes, inconnu des New-yorkais. L’endroit rêvé pour une aventure urbaine insolite, hors des sentiers battus et pourtant en plein cœur de New York.

 

Voyage_New_York_Insolite_Roosevelt_Island1

 

On y accède en téléphérique, depuis le nord-ouest de Manhattan. A hauteur de la 59e rue et de la 2e avenue. Au prix d’un ticket de métro, la nacelle rouge portant l’inscription Roosevelt Island fend les derniers gratte-ciels de Manhattan et survole l’East River en longeant le Queensboro Bridge. En s’éloignant, elle ouvre déjà un superbe panorama sur Manhattan. Panorama qu’on aura tout le loisir de décortiquer une fois à terre. Ce qui ne saurait tarder : quatre minutes plus tard, la cabine a terminé sa descente et libère ses passagers sur la petite île. Débarquement en dehors du temps. Autrefois Roosevelt Island hébergeait un pénitencier, ainsi que des hôpitaux et asiles. Sa colonisation par les New-yorkais est récente, si bien qu’aujourd’hui seules une dizaine de milliers de personnes vivent sur l’île, qui résiste étonnamment à l’effervescence de la Big Apple.

 

Voyage_New_York_Insolite_UNE

 

A terre, le regard est absorbé vers la skyline, pleine d’immeubles, de Manhattan. De Brooklyn ou d’Ellis Island, la vue sur cette forêt urbaine est célèbre. Mais de Roosevelt Island, cet angle nouveau captive. Détournons le regard : l’île a ses propres points d’intérêts. On pourrait marcher le long de ses trois kilomètres, mais pourquoi ne pas profiter du Red Bus, qui relie tous les points d’attractions pour 25 centimes. Encore une fois, on sent que l’on vient d’atterrir dans un autre New York. Entre les deux hôpitaux, aux extrémités sud et nord, l’île est recouverte de pelouses et parcs. Une ligne de verdure flottant sur les eaux de l’East River. La remontant, on découvre successivement The Chapel of the Good Shepherd et surtout Blackwell House, une ancienne ferme du XVIIIe, sixième demeure la plus vieille de la ville entière, la plus âgée de l’île. Légèrement plus au nord, les appartements Octagon constituent un regroupement d’appartements écolos. Offrant une superbe vue sur la skyline, ils font partie de ces appartements haut-de-gamme et hors de prix. Dans les années 1830, ces bâtiments étaient pourtant ceux d’un asile de fous.

 

Voyage_New_York_Insolite_Roosevelt_Island3

 

Et puis, à l’extrémité nord, se dresse le Phare de Blackwell Island. Erigé en 1872, il ne mesure qu’une quinzaine de mètres de haut, mais son parc est un lieu apprécié, l’été, par les amateurs de barbecue. Là encore, la vue sur l’Upper East Side est magnifique et relaxante.

 

Le potentiel de Roosevelt Island lui vaut une tonne de projets de développement. Dans quelques années, elle est pressentie pour devenir un très important centre technologique. La Silicon Valley de la côte est. En attendant, elle reste bien sagement dans son coin, à l’abri des New-yorkais et des touristes, et continue de donner une toute autre image à la ville la plus mythique du monde.

No Comments

Post A Comment