Blog

Pack21_Monaco 1

Monaco plus moderne, moins rococo

  |   Atlantico Grand Large, Europe, Monaco

 
Article publié sur Atlantico.fr le 22 septembre 2012
 

« Luxe, calme et volupté ». La trinité de Baudelaire au pays du Prince Albert ? Pour ce qui est du luxe, aucun doute. Ne serait-ce que pour ses grands shows annuels, son Grand Prix de Formule 1, les Tennis Masters Series, le Jumping International, Monaco déploie toujours moult moyens. Quant au calme, on le trouve en plein cœur de cette effervescence citadine, dans des établissements tels que l’Hôtel Métropole Monte-Carlo Palace. Érigé en 1886 par la société « Monte-Carlo Hotel Company Ltd » sur un ancien terrain du Pape Léon XIII, l’hôtel devient très vite le point de chute d’une clientèle internationale, sinon célèbre du moins aisée. En 2004, l’établissement fait peau neuve. Au style Belle Époque succède un design aux accents méditerranéens. Entre le chant des cigales et le bruit des voitures, la silence du bien-être.

 

Primo, la déco. Chico à Monaco. Luxueux mais sans prétention, l’Hôtel Métropole Monte-Carlo se veut avant tout « contemporain et racé ». Bien que classique son architecture n’en est pas moins moderne. À un intérieur plus traditionnel, une façade en pierre, des tapisseries murales aux couleurs passées, se conjuguent un extérieur plus épuré, des sièges en rotin, des parasols en toile blancs, au gré d’une chaleureuse atmosphère.

 

Pack21_Monaco 2

 

Allô Monte-Carlo bobo ! C’est pas beau. Et pourtant les chambres donnent presque toutes sur la ville et l’allée des cyprès de l’hôtel. Exceptions qui confirment la règle : les suites « Azur », au rez-de-chaussée et « présidentielle », au dernier étage, offrent à deux pôles opposés une vue splendide sur la Méditerranée, les jardins du Casino et le circuit du Grand Prix de Monaco. Tout en haut également, une chambre avec terrasse surplombant l’arrière-pays monégasque. Dans tous les cas, quel panorama !

 

Et le vertige continue avec Just For You, un programme de loisirs exclusif reposant sur le carnet d’adresses de l’établissement. Grâce à ses nombreux contacts accumulés au fil du temps, l’Hôtel Métropole Monte-Carlo offre un panel d’activités hors du commun et surtout variées. Au choix : une randonnée en jet ski depuis Monaco jusqu’à la frontière italienne, puis de Saint-Jean-Cap-Ferrat à la Baie des Anges de Nice ; une journée sur un yacht à longer les côtes méditerranéennes, de Monaco à Cannes, et même jusqu’à Saint-Tropez ; un baptême de l’air à bord d’un hélicoptère ou d’un avion de chasse, l’Albatros L 39 qui suit, « [indolent compagnon] de voyage, le[s] navire[s] glissant sur les gouffres amers. » Encore Baudelaire. Tous les petits garçons en rêve : se glisser dans la peau d’un vrai pilote de formule 1. C’est possible l’espace d’un jour minimum sur le circuit Luc en Provence. Et en cas de fatigue extrême, reste le Métropole ESPA Monte-Carlo, membre des « Leading Spas of the World » dont la réputation ne se dément pas.

 

Pack21_Monaco 3

 

Banco pour Monaco où le Métropole Monte-Carlo mène sa barque en solo. Arrivée en pole position. « Là tout n’est qu’ordre et beauté… », Baudelaire dénonce un ex-aequo. Allons-y franco, répète sans cesse l’écho.