Blog

Pack22_Oman_Muscat 1

De merveilleux moments dans la capitale d’Oman

  |   Atlantico Grand Large, Moyen-Orient, Sultanat d'Oman

 
Article publié sur Atlantico.fr le 29 septembre 2012
 

Où aller pendant les vacances ? Aux Français les plus chauvins qui pensent au Mans, les Américains les plus aventureux rétorquent “Oh man !”. Dans les deux prononciations logent la réponse. En effet, pourquoi se cantonner à l’hexagone, voire à l’Europe, quand on peut se permettre de découvrir de nouveaux horizons ? Parmi lesquels Oman arrive en tête. Bordé par les Émirats-arabes unis au nord, l’Arabie saoudite à l’ouest et le Yémen au sud-ouest, ce pays n’est pas la première destination qui vient en tête des voyageurs, alors qu’ile permet de réaliser un véritable voyage de luxe, luxe oriental, et qu’il recèle une kyrielle de trésors ; notamment dans sa capitale, Muscat, dont le nom évoque une boisson aux arômes complexes. Si le vin dit muscaté jouit d’une renommée mondiale, son homonyme géographique ne connaît pas le même luxe. Et pourtant, le luxe ne manque ne pas dans cette ville imbibée de culture. Déjà, ivres de curiosité, il ne reste plus qu’une chose à faire : se rendre sur place pour se forger sa propre opinion.

 

Pack22_Oman_Muscat 2

 

N.B. : Avant d’entrer dans un quelconque récit de voyage, il convient de préciser que l’entrée au Sultanat d’Oman, car il s’agit bien d’un sultanat, requiert la délivrance d’un visa. À commander de préférence en France afin de faciliter les démarches à l’aéroport.

 

« Quid faciam ? », criait Ariane après avoir perdu le fil qui la liait à Thésée, le déserteur. Oui, que faire une fois la douane passée ? Muscat n’est pas un labyrinthe, alors inutile de paniquer. Loin de la file, et non du fil cette fois, des taxis, un chauffeur privé et, avec un peu de chance, bilingue est toujours prêt à vous emmener n’importe où. Direction le Chedi, en premier lieu, où il est conseillé de déposer, puis défaire, ses bagages.

 

Fort d’une architecture double, pavoisant aux couleurs de l’Arabie et de l’Asie, le Chedi Muscat dispose d’une plage privée de 350 m de long et d’un jardin à la végétation variée et ce, à quelques kilomètres de la capitale. Bienvenue dans cet hôtel 4 dimensions. Selon leur catégorie, les chambres détiennent une vue différente. Les « Sérail », par exemple, donnent sur l’Océan indien, soit sur les montagnes de Muscat, les « Deluxe » sur des palmiers, les « Club Deluxe » sur les bassins de l’établissement, et les « Chedi Club » sur l’imposant Golfe d’Oman. 2 courts de tennis, 2 piscines, 1 spa et des excursions à la clé. La boucle est bouclée. Ou presque.

 

Pack22_Oman_Muscat 3

 

Et quelles excursions ! Hors Muscat : le Fort de Jalali et Fort de Mirani construits par des Portugais au XVIè siècle ; ou encore le désert de Wahiba Sands, avec ses oasis et ses chutes d’eau turquoise ; le summum étant d’y passer la nuit, au sein d’un campement de luxe éclairé à la bougie et par les constellations célestes.

 

Dans Muscat, en revanche, tout est à voir, depuis le nouvel Opéra de Muscat, symbole de la récente ouverture culturelle du Sultanat, jusqu’au port, en passant par le souk, et les musées franco-omanais, Bait Muzna Art Gallery et Beit Zubeïr. Mais le manque de place appelle ici à un développement ultérieur. À suivre, donc…