Blog

pep-valentin

Les trois parfums de la Saint Valentin

  |   Amérique du sud, Chili

Un massage au spa, un dîner aux chandelles, des pétales de roses sur le lit, une bouteille de champagne dans la chambre. Pour la Saint Valentin, les hôtels de luxe proposent toujours à peu près la même chose. Heureusement, certains établissements cherchent à se distinguer…

 

pep-valentin-1

 

Papilles : cap sur Milan !

Au Armani Hotel Milano, on vient titiller ses papilles. La décoration du restaurant étoilé de l’hôtel évoque déjà un tête-à-tête. Le carrelage noir et blanc au sol rappelle le damier qui ourle les bords de table. À cette partie d’échecs, deux gagnants. Le roi assoit sa dame avant de lui tendre un menu dépourvu de prix, bien entendu. Au tartare de veau succède un risotto aux bleuets et au bleu. On s’attendait à voir plus de rouge à la carte. Il n’en sera rien. Le chef joue les rebelles. Le thon qui suit flirte avec un canard à l’orange, deux plats qui font curieusement bon ménage. Et pour finir, un gâteau au chocolat explosif, à la noix de coco et à la mandarine. Vue panoramique sur Milan, à la clé. De même que la bar où se prolonge ce dîner est d’un rare raffinement. Pour l’occasion, le barman a concocté un cocktail digne de ce nom : le Te Quiero (je t’aime, en espagnol).

 

pep-valentin-2

 

Paillettes : cap sur Paris !

L’Hôtel du Collectionneur embrasse quatre numéros de la rue de Courcelles, à Paris. On en franchit la seuil, puis le hall, avant de rejoindre son jardin dégarni par l’hiver. La porte de la galerie est donne sur une antichambre, donnant elle-même sur petit salon privé. On se croirait dans un patio andalou, sauf que ce patio se voit recouvert d’un dôme transparent. Bienvenue dans la « bulle », intérieur-extérieur que l’établissement décore chaque année autour d’un thème différent. Aujourd’hui, elle est le fruit d’une collaboration entre la maison de couture Léonard Paris et SIA, leader international de la vente de fleurs artificielles. D’où le parfum de rose qui relève les bouchées du chef Joël Veyssière. En effet, à chaque cocktail, sa mignardise. Le « Sagesse », par exemple, s’accompagne de langoustines ; le « Fleur d’hiver », d’une compotée d’ananas surmontée d’une glace chocolat blanc-noix de coco. À la carte des champagnes répond la carte des thés. On en commande un, à la rose (quelle question !), pour clore la dégustation de la « trilogie florale » (fleur de saumon, carpaccio de Saint-Jacques et cappuccino de champignons des bois) qui relaie l’apéritif. Une véritable fleur repose au fond de la théière translucide. Attention, le petit bouton va s’ouvrir !

 

pep-valentin-3

 

Pompette : cap sur le Chili !

Le Viña Vik est un vignoble situé à 200 km au sud de Santiago. Il compte quatre chambres et quatre chambres seulement. Oui, mais quelle vue ! Quel vin ! Quelle vie, dans ce luxueux domaine. L’objectif du propriétaire ? Produire un cru mondialement reconnu comme le meilleur d’Amérique latine, et partager sa passion avec ses invités. Un toast s’impose en cette Saint Valentin 2016 pour les couples qui ont eu la bonne idée de s’envoler pour le Chili. Passés un verre et un déjeuner d’accueil, les amoureux ont le droit à un tour complet des vignes. Une expérience inoubliable contre laquelle rien ne semble pouvoir rivaliser. Heureusement, le massage dispensé au spa permet de redescendre sur terre. La détente se poursuit à côté de la piscine à débordement extérieure, un des meilleurs points de vue du Viña Vik. Le sol en tek contraste avec le turquoise de l’eau chlorée qui, lui, se fond dans le bleu du lac. Et au-delà, des flancs de montagnes propices à une randonnée à cheval. On sait déjà de quoi le lendemain sera fait.