Blog

2093415859_59a93c6f17_z

Les saumons du Kamtchatka

  |   Atlantico Grand Large, Europe, Russie   |   No comment

 
Article publié sur Atlantico.fr le 22 juin 2013
 

“Comment voyager avec un saumon ?” se demandait un certain Umberto Eco en 1992. Au Kamchatka, la question ne se pose pas. La péninsule détient la plus grande variété de saumons au monde. Onze espèces, dans une région où la faune bat des records : le plus grand ours brun, le crabe le plus cher ou encore le pygargue de Steller, l’un des plus grands rapaces au monde.

 

voyage-exception-kamtchatka-saumons-4

 

En été, les saumons remontent le cours de la Kundzhevaya. En été, les amoureux de la nature, et de la pêche, suivent alors la même rivière. Départ fulgurant en hélicoptère depuis Petropavlovsk, pour se retrouver au beau milieu de la nature. On ne peut qu’apprécier la soudaine débauche de verdure. Les pneumatiques sont jetés à l’eau, et débute une semaine de wading intensive. Mieux vaut être sportif : l’expérience implique de rester debout durant la majeure partie de la traversée. Mais les courbatures valent la peine d’être endurées. C’est un moindre prix à payer contre la découverte de saumons dits silver, ou chumn, d’ombles et d’ombres ainsi que de truites arc-en-ciel. Autant d’espèces dont la moindre activité économique du pays justifie l’abondance.

 

voyage-exception-kamtchatka-saumons-5

 

Avec une moindre densité de 0,7 habitant au km², le Kamchatka se présente davantage comme le paradis des bêtes que celui des hommes. Et en pleine nature, un vent de solitude envahit l’atmosphère. On ne pêche pourtant pas seul. Non seulement le guide dirige l’embarcation, laissant au passager tout le loisir de guetter sa proie, mais il sait exactement où s’arrêter. Sans son expertise, les journées ne seraient certainement pas aussi fructueuses. On a beau être au bout du monde, on reconnaît à la nature son confort sans artifices. Avec l’impression de renaître à chaque étape.

 

voyage-exception-kamtchatka-saumons-6

 

Les mêmes images défilent à longueur de journée, créant un sentiment de bien-être et de sécurité. Au premier plan, une série de tentes jaunes s’accordant au décor ; derrière, l’eau ; et en toile de fond des collines verdoyantes dominées par une chaîne de montagnes éclatantes. Tel est le paysage bordant la rivière Kundzhevaya, chaque soir de campement. Renversant d’authenticité. Dans un Kamtchatka encore très préservé, la force de la nature se fait sentir. Comme la présence des autres animaux. On entendrait presque les grognements des ours…

No Comments

Post A Comment