Blog

pep-jamaica-tortue800x533s

Les pieds dans l’eau avec les tortues au Jamaica Inn

  |   Ambiances, Amérique centrale et Caraïbes, Iles & Littoral, Jamaïque   |   No comment

 

Bon courage, pour qu’une tortue sorte de sa carapace ! Dans le village d’Ocho Ríos (huit fleuves, en espagnol), en Jamaïque, elles font pourtant mieux, elles sortent de leur coquille. En septembre, les femelles fécondées se précipitent sur la plage privée du Jamaica Inn pour pondre leurs œufs toutes en même temps, offrant ainsi un merveilleux spectacle aux clients du cinq étoiles. C’est le miracle de la vie qui s’offre alors à la vue de tout un chacun.

 

pep-jamaica-tortues

 

D’un point de vue démographique et touristique, Ocho Ríos est la deuxième ville de la Jamaïque. Les rues sont tellement animées qu’on n’a aucun mal à le croire. ll faut pourtant bien se frayer un chemin dans cette population de 10 000 habitants pour regagner ses pénates. Les murs bleu ciel de l’entrée du Jamaica Inn jurent presque avec l’eau turquoise des Caraïbes. De même, les chaises longues qui se profilent à l’horizon tirent moins sur l’azur que sur le vert. Au bout de cette arche liminaire, la plage. C’est là que des mamans tortues viennent chaque année mettre bas, laissant les humains profiter des 48 suites et cottages de cet hôtel de luxe.

 

pep-jamaica-tortues-1

 

Elles ont pour la plupart parcouru des milliers de kilomètres avant de participer à cette grande ponte collective. Chacune creuse, avec ses pattes arrière, un trou censé contenir entre 70 et 200 œufs, selon les espèces marines. Une fois cette opération terminée, toutes s’en retournent nager dans les eaux claires des Caraïbes. Très peu reviennent ensuite assister à la naissance de leurs progénitures. C’est pourquoi d’autres s’en chargent pour elles. Pour ce faire, il faut attendre environ deux mois avant de réserver une suite au Jamaica Inn. Et si au bout d’une semaine, Mère Nature a décidé de faire traîner les choses, l’hôtel offre une nuit supplémentaire aux naturalistes les plus patients.

 

pep-jamaica-tortues-2

 

L’éclosion a le plus souvent lieu à la fin d’un cycle lunaire, à marée basse. Elle se déroule sous le sable. C’est pourquoi il est difficile de voir les coquilles s’ouvrir à proprement parler. En revanche, quelle merveille de découvrir la tête des bébés tortues jaillir hors du sable ! On dirait des mini dragons noirs, qui s’élancent à corps perdus vers la mer. Impossible de fouler la plage durant cette course effrénée, que l’on observe de préférence depuis le restaurant de l’hôtel.

 

pep-jamaica-tortues-3

 

En attendant le jour J, on profite des nombreux services que propose le palace caribéen. Les soins du Jamaica Inn’s Ocean Spa par exemple, des massages solo ou en couple, aux manucures, en passant par les gommages, sont presque tous dispensés au bord de l’eau. Parmi les autres activités envisageables, on compte des balades au clair de lune, toutes sortes de sports nautiques. Entre la pêche et la plongée sous-marine respectivement en début et en fin de matinée, on ne manque pas de choix. Pas étonnant que le Condé Nast Traveler compte le Jamaica Inn dans son Top 16 des endroits les plus romantiques de la terre.

No Comments

Post A Comment