Blog

pep-maroc-we-1-800x533

Les Mille et Une Nuits, entre Marrakech et les courbes de l’Atlas

  |   Afrique, Maroc   |   No comment

 

Profiter de l’effervescence citadine, se perdre dans le silence d’une étendue désertique, et s’extasier devant les sommets d’une imposante montagne... C’est possible dans le cadre d’un seul et même weekend au Maroc. Au point de départ, Marrakech, répondent trois points de chute très contrastés, la ville venteuse d’Essaouira, le désert d’Agafay, et les courbes voluptueuses de l’Atlas. Une épopée féerique à entreprendre de préférence en septembre.

 

pep-maroc-we-1

 

Cap sur Oulidia ou Loualidia, dans la province de Sidi Bennour. Cette ville de 5 500 habitants fut le fief de la coupe du monde scolaire féminine de beach-volley, en 2015. Avant de monter au filet, petite escale à la « colline des potiers » de Safi. Ce toponyme ne renvoie pas au relief, mais à un quartier concentrant l’activité artisanale de la ville. On s’attendait à un entassement d’hommes et d’objets. Or, chaque stand s’avère relativement espacé. L’heure du déjeuner approche. On reprend la route pour changer de « bon port ».

 

pepmaroc-we-2

 

La transition vers Oualidia est d’autant plus savoureuse qu’y repose un pique-nique de luxe, composé de poissons grillés, d’étoiles des mers, et même d’huîtres. À ce déjeuner de rêve, succède une promenade en bateau sur les eaux turquoises de la station balnéaire. S’ensuit une rencontre avec des ostréiculteurs locaux, incollables sur les techniques employées dans le captage et l’élevage des mollusques. Repus d’iode, on s’écroule sur la plage en pensant déjà au dîner et à la nuit réservés à La Sultana. Aucune déception en vue : les recettes du Chef n’ont d’égal que le confort des 28 suites de cet hôtel exceptionnel.

 

pep-maroc-we-3

 

Une grande partie du lendemain se déroule dans le désert d’Agafay. Avant de se perdre dans le continuum infini du sable fin, un déjeuner s’impose au Domaine du Val d’Argan. Et dans la cave de cette adresse légendaire, une dégustation de vins blancs, essentiels au patrimoine viticole du Maroc. Après deux heures de route, la voiture s’arrête au bord d’une nappe dressée à même le sol. Ainsi s’achève cette trépidante journée, autour d’un feu et d’un repas tout aussi spectaculaire que les précédents. À la belle étoile, qui plus est !

 

pep-maroc-we-4

 

La dernière étape de ce voyage renversante marque un puissant contraste avec les paysages précédents. La transition s’opère en douceur sur le Plateau du Kik, dont on apprécie la luxuriance. On glisse ensuite vers les montagnes de l’Atlas dont les flancs rougeoient au contact du soleil. Un ultime pique-nique s’offre aux voyageurs, avant de conclure ce weekend digne des plus beaux contes des Mille et Une Nuits.

No Comments

Post A Comment