Blog

Corse-villa-luxe-3

Weekend soleil sur l’île de Beauté

  |   Ambiances, Bien-être, En Famille, En famille, En Weekend, Europe, Expériences, France, Haut de Gamme, Iles & Littoral, Notre séléction   |   No comment

 

La Signora à Calvi

 

Consultez notre chronique sur la Corse dans Atlantico.fr
 

Qui ignore encore La Signora a tort. Équidistant de la mer et du centre-ville, ce cinq étoiles corse n’a d’égal que la nature elle-même. Posté aux portes de Calvi, cet ancien domaine génois de la Paratella jadis concédé par le Roi Louis XV à Monsieur Murat de la Serpière XVIII, s’étend sur plus de trois hectares. Trois hectares d’eucalyptus, de palmiers et de pins centenaires qui embaument les narines des promeneurs. Oscillant entre tons brique et rosés, cet hôtel de luxe fond parfaitement dans le paysage méditerranéen.

 

Corse-villa-luxe-1

 

Qui dit sud, dit souvent sieste. On se précipite dans l’une des vingt-neuf chambres, suites et villas de l’établissement empruntant, dans sa course, des sentiers enveloppés de fragrances multiples. Un peu de thym, de laurier, d’olive, de citron…. Tout autour, des fontaines de pierre rafraîchissent l’atmosphère, tout en menant subtilement les visiteurs vers une grande piscine extérieure, ainsi que vers deux pavillons, un bar et un spa. Un spa 100 % écologique. On s’attend donc à une décoration fraîche et épurée, oscillant entre des nuances de vert et de bleu aquatiques, un mobilier design et une luminosité maximale. Or en entrant, on tombe sur un bassin en pierre parsemé de pétales de roses. Une ambiance inspirée des anciennes bergeries corses mais qui donne surtout l’impression de se baigner dans une cascade sauvage. La salle d’attente, quant à elle, arbore un style XVIIIe, caractérisé par quelques portraits de femmes en robes d’intérieur. Ironique quand on s’apprête à recevoir un massage à moitié dévêtu.

 

Corse-villa-luxe-2

 

Cap sur la mer. Bien sûr on peut commander une navette pour se rendre à la plage publique la plus proche, mais pourquoi s’embêter quand on peut profiter d’une plage privée ? Le sable est blanc. Jusque là, rien de très surprenant, si ce n’est qu’il s’assortit parfaitement à l’ensemble des transats mis à la disposition des clients. Une harmonie que rompt la bigarrure du restaurant grill où se repaissent nageurs et bronzeurs. Rouges, bleus, verts et jaunes se mélangent aussi bien sur les murs que dans les assiettes dont le raffinement ne se dément pas.

 

Corse-villa-luxe-3

 

On finit son poisson « du jour » pour rejoindre le bar de la Signoria. Encore une fois, changement de décor radical. C’est comme s’il y avait plusieurs hôtels en un. Entre les trompe-l’oeil aux murs, les abat-jours fleuris au plafond, les commodes chinées dans diverses brocantes régionales, un comptoir en bois et métal dominé par une myriade d’alcools. Au coucher du soleil, la clientèle de l’hôtel se mêle aux visiteurs extérieurs pour découvrir, en terrasse ou bien dans de profonds fauteuils, la sélection d’armagnacs, de cognacs, de whiskys, de rhums savamment mixés par le talentueux Nicolas Allain, lauréat de nombreuses compétitions de barmen. Le tout sur un fond musical aux accents jazzy. Une parenthèse enivrante.

No Comments

Post A Comment