Blog

Barcelone-Palauet-3

Weekend animé à Barcelone dans le luxe du Palauet Hotel

  |   Arts & Musées, Bien-être, Découvertes, En Famille, En famille, En Weekend, Espagne, Europe, Expériences, Haut de Gamme, Musique & Opéras, Notre séléction, Villes & Architecture   |   No comment

 

Un séjour vivant au cœur de Barcelone

 
Consultez nos articles sur Barcelone dans Atlantico.fr
 

On pose ses valises pour aller chercher sa clef à la réception. La même police, le même fond blanc se retrouvent sur la porte de sa chambre, où l’on peut lire son nom en caractères rouge sang. En accord avec la décoration immaculée de l’hôtel. Ancré au cœur de Barcelone, à deux pas des bars les plus branchés de la ville, le Palauet Hotel verse dans la sobriété la plus parfaite. À la façade classique assortie au reste du quartier s’oppose un intérieur dont la modernité touche aussi bien le mobilier que les idées. Et le concept de cet établissement de luxe, quel est-il ? Accompagner les clients dans une découverte vivante de Barcelone.

 

Barcelone-Palauet-

 

Il est onze heures du soir. On remonte se changer après une rude journée de marche, suivie d’un verre sur la Place Royale. Pas question de se coucher quand on sait que le silence ne retentira pas avant trois, quatre heures du matin. Dans le sud, tout est décalé. Et encore plus en Espagne où le dîner n’est pas servi avant vingt-deux heures. La nuit à Barcelone, c’est l’avenue Diagonal qui s’embrase de mille feux. Le Bikini Club pour danser ; le Carpe Diem Lounge Club pour une ambiance plus hype et détendue… La musique fuse de toutes parts. Les rues grouillent de joyeux fêtards. Peu importe qu’on l’on soit lundi, mardi ou mercredi, que l’on soit en semaine ou le weekend. Il n’y a pas de jour pour errer dans l’un des quartiers les plus animés de la capitale catalane.

 Barcelone-Palauet-3

 

 

Le lendemain matin, un grand chef s’affaire dans la cuisine de sa suite toute de blanc ornée. C’est le rôle des assistants personnels assignés à chaque client de l’hôtel d’organiser, si ces derniers le souhaitent, un « gueuleton » raffiné dans leur chambre. De même, pas de panique si une babysitter frappe à la porte pour proposer ses services ; si une maquilleuse professionnelle envahit la salle de bains de produits de beauté, ou bien encore si la masseuse en chef de l’établissement transforme le salon en cabine de soins. On s’imaginait monter jusqu’au spa du dernier étage pour prendre rendez-vous, et voilà comment on se retrouve pris de cours. L’un n’empêche pas l’autre, pourtant. On s’allonge sur la table de massage, se vidant la tête en contemplant le panorama qui s’offre au regard. La clarté du décor dégage quelque chose de rassurant. On ferme les yeux pour les rouvrir, au bout d’une heure de relaxation, sur la terrasse aux vastes canapés, où attendent plusieurs rafraîchissements. C’est de loin le meilleur endroit où achever sa journée, en peignoir et un cocktail à la main.

 

Barcelone-Palauet-1

 

 

Bientôt, l’appel de la ville reprend le dessus. Appuyé sur la rampe en acajou, on descend les escaliers lentement afin d’apprécier le contraste entre le moulures fixées au plafond et le minimalisme revendiqué des lieux. Depuis le sous-sol, on entend des éclats de voix. Un spot de lumière mauve éclaire les œuvres exposées dans cette cave réaménagée. Les murs de pierre en conservent la fraîcheur, assurent les vedettes de ce vernissage improvisé. Une chance quand on redoute la chaleur extérieure. Le volume de conversations augmente tandis que l’on se dirige discrètement vers l’ascenseur, prêt pour une nouvelle échappée nocturne.

 

No Comments

Post A Comment