Blog

Vienne - Atlantico

En quête de cadeaux de Noël à Vienne

  |   Atlantico Grand Large, Autriche, Europe   |   No comment

 
Article publié sur Atlantico.fr le 22 décembre 2012
 

« Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel… », pourrais-tu passer par Vienne ? C’est là que je serai les 24 et 25 décembre. Ville natale de grands peintres, tels que Gustav Klimt ou encore Egon Schiele, la capitale autrichienne est également connue pour ses nombreux marchés de Noël. C’est donc la destination idéale où mener ses emplettes, avant ou pendant les fêtes. En d’autres termes, les proches restés en France ou partis ailleurs pourront toujours se consoler avec sinon des présents, du moins des souvenirs. Il n’y a plus qu’à espérer complaire aux goûts de chacun.

 

Du nord au sud, une myriade de surprises attend les voyageurs. Plus traditionnel que ses concurrents, le marché Altwiener Christkindlmarkt, qui occupe la place du Freyung, verse dans l’artisanat. Décorations de Noël en verre, crèches à l’ancienne et babioles en céramique défilent sous les yeux des acheteurs, pendant que les chœurs résonnant dans le froid glacial de l’Autriche.

 

Pack34_Vienne_Marché Photo 1

 

Place à l’histoire, avec le Christkindlmarkt am Rathausplatz, Place de l’Hôtel de Ville. Créé en 1278, le marché inauguré alors par Rudolf von Habsburg répond à un décret de la même époque autorisant Vienne à organiser deux foires annuelles. Agglutinés autour d’une immense couronne de douze mètres de diamètre, quelque cent cinquante chalets proposent cadeaux, sucreries et boissons chaudes, dans un cadre festif et flamboyant. 

Les amoureux trouveront plus vraisemblablement leur bonheur au Kultur- und Weihnachtsmarkt Schloss Schönnbrunn, devant le Château de Schönbrunn, où s’emmêlent et se démêlent des bijoux artisanaux uniques en leur genre. C’est là que se voit monter chaque année une exposition consacrée aux coutumes de Noël. De quoi réjouir petits et grands.

 

Wien

 

Au Belvédère, le Weihnachtsdorf Schloss Belvedere offre quant à lui un cadre aussi imposant qu’impérial. Attention à ne pas se laisser distraire par la beauté de ses jardins et de son architecture baroque.

 

Gardons le meilleur, le plus « hénaurme » – comme disait notre ami Flaubert – pour la fin. Ce n’est pas un marché, mais un village entier qui sépare le Musée des Beaux-arts du Musée d’Histoire naturelle. L’atmosphère qui règne au Weihnachtsdorf am Maria-Theresien-Platz s’avère particulièrement chaleureuse. Quand la mélodie des cuivres s’unit à la voix de jeunes prodiges venus se produire exclusivement pour les fêtes en plein air, on ne peut que se sentir privilégiés. Il n’y a pas que la musique qui adoucit les mœurs : soixante stands alimentaires, vestimentaires, de souvenirs et de cadeaux se suivent pour le plus grand plaisir des acheteurs pressés de réveillonner.

 

Pack34_Vienne_Marché photo 3 (c) Weihnachtsmarkt.co.at

 

Il ne faut pas croire : viennent à Vienne des touristes assez audacieux pour célébrer les fêtes loin de leurs proches. Un mal pour un bien. De marché en marché, la hotte de cadeaux s’emplit, tandis que la mission annuelle du Père Noël s’accomplit.

No Comments

Post A Comment