Blog

Brésil - Atlantico

Un désert unique au nord du Brésil

  |   Amérique du sud, Atlantico Grand Large, Brésil   |   No comment

 


Des kilomètres de dunes, dont les creux baignent encore dans l’eau de la saison des pluies. C’est au Parc des Lençois, au nord du Brésil, un décor surnaturel pour un voyage exceptionnel et insolite.

 
Article publié sur Atlantico.fr le 28 septembre 2013
 

L’air est sec. Le vent souffle fort. C’est la fin de l’été et les lagunes sont presque toutes asséchées. Restent encore quelques larges flaques d’eau guéables, où la baignade demeure possible. On se croirait au beau milieu du désert. Un désert parsemé d’oasis. Pas de mirage en vue. Ce n’est pas l’Afrique, c’est le nord du Brésil. L’eau, plus ou moins profonde selon les saisons, irrigue les dunes du parc national des Lençois. Un voyage insolite, dans un désert unique. Ses grandes étendues de sable blanc éclairées par un soleil tant voilé qu’agressif sont si spectaculaires que malgré la soif, on préfère s’abreuver du paysage.

 

Voyage-insolite-bresil-lencois-1

 

On s’est enfoncé dans le désert, la mer est loin. On étouffe un peu. La saison des pluies est révolue, mais les trombes d’eau venues se loger dans le creux des dunes forment ces bassins où il fait bon nager. Cet océan de sable et de lagons s’apparente à une farandole de croissants qui auraient hérité de la lune leur forme et leur éclat, les trous de cette dentelle digne d’un découpage d’enfant n’étant autre que l’onde accumulée au fil des précipitations. Peu connu et très insolite, ce prodige de la nature s’étend sur 50 kilomètres le long de la côte et sur plus de 30 kilomètres vers l’intérieur du continent, soit la superficie de Sao Paulo. Le Parc a été créé en 1981, précisément dans le but de protéger cet écosystème à la fois fragile et singulier. A pied ou en Jeep privée, saisi par le contraste du vert et du blanc, on se projette sur une autre planète. On pense à Dune de David Lynch. Et on guette les créatures extraordinaires susceptibles de se cacher derrière une plante isolée ou de surgir de derrière une crête de sable.

 

Voyage-insolite-bresil-lencois-2

 

Pour accéder à ce paradis perdu, il faut passer successivement par deux villages, Barreirinhas, et Atins. 272 kilomètres séparent Sao Luis, la capitale de l’État du Maranhão, du premier. Un peu plus de trois heures en bus ou en voiture. Abasourdi par le voyage, on s’étonne de fouler déjà du sable. Et de l’argile, étant donné sa couleur rouge sang. Toutes les rues de Barreinrinhas en sont saupoudrées. La mer est proche. On se tient aux portes du parc des Lençois. La ville est traversée par le Rio Preguiças. Pour le trouver, il suffit de tendre l’oreille. Une vingtaine de restaurants longent ce fleuve animé par les bavardages incessants des autochtones. Passées quelques enseignes, on ne compte plus le nombre de terrasses peuplées de caïpirinhas.

 

Voyage-insolite-bresil-lencois-3

 

Les roues du 4×4 s’enlisent peu à peu dans le sol. On approche d’Atins. Les vitres se teintent de poussière. Encore du sable. Pas de doute, on est arrivé à destination. Ancien village de pêcheurs, Atins sort des sentiers battus. À peine deux commerçants y cohabitent. Une odeur de fruit et de poissons se mêle au poids d’un climat aride. Depuis quelques années, les pousadas y poussent comme des champignons. C’est dans ces établissements typiques que s’organisent généralement les excursions au parc des Lençois. Autant d’authenticité ne peut qu’émouvoir.

 

Voyage-insolite-bresil-lencois-4

 

Atins fait face à l’Atlantique. Plus qu’une image de carte postale, on a l’impression d’un dessin tant les contours du relief sont marqués ; et les couleurs tranchées. La mer tire sur le vert au point de ressembler à du gazon ; un gazon dont le clapotis, pourtant, ne trompe pas. Un terrain propice, surtout, au kitesurf. 
Derrière soi, un grand désert de sable. Devant, un grand désert de vagues. Randonnées et excursions en 4×4 contre farniente et sports nautiques. Seul au monde, sur la côte nord du Brésil, dans un décor envoutant, insolite et méconnu. Et cette constante impression de voyager sur une autre planète.

 

Voyage-insolite-bresil-lencois-5

No Comments

Post A Comment