Blog

200573341-001

A la découverte d’une nouvelle Birmanie

  |   Asie, Atlantico Grand Large, Birmanie   |   No comment

 
Article publié sur Atlantico.fr  le 28 juillet 2012
 

Jeanne d’Arc, Gengis Khan, Jules César…Autant de grands noms qui ont marqué l’histoire du monde et sont connus de tous. S’ils semblent moins nombreux aujourd’hui, leurs contemporains existent pourtant bel et bien. Preuve en est le combat sans relâche qu’a mené l’opposante birmane Aung San Suu Kyi face à la junte au pouvoir dans son pays d’origine. Si cette situation n’a pas toujours été évidente, c’est bien ce combat qui permet désormais aux touristes du monde entier de découvrir beaucoup plus librement les innombrables richesses que renferme la Birmanie.

Pack 13 - Birmanie 1

 

Renfermé sur lui-même au moins jusqu’au milieu des années 90, le régime birman s’est, petit à petit, ouvert au monde extérieur et notamment au tourisme. Et si une dictature de fer, moins présente désormais, a continué à régner pendant de longues années sur la Birmanie, le pays n’a rien perdu de son charme et la population de son hospitalité. Ancienne colonie britannique, la Birmanie est parvenue à conserver les vestiges de l’occupation des sujets de sa Majesté, ainsi que son identité culturelle, tout en se développant rapidement particulièrement du point de vue de l’urbanisme. Lorsque l’on voyage en Birmanie ce n’est pas pour un site en particulier mais pour découvrir le tableau dans son intégralité. Et ça vaut le coup d’œil…

dv679065

Le site historique principal à visiter en Birmanie est évidemment Bagan. Ancienne capitale du royaume de Pagan, détruit par les Mongols en 1287, Bagan abrite des temples parmi les plus impressionnants du monde. Il s’agit en quelque sorte du Angkor birman, avant l’invasion des hordes de touristes. Sur 40 km² sont dispersés environ 4 000 temples édifiés entre les XIe et XIIIe siècles par les rois de Bagan. Devenu aujourd’hui l’un des sites archéologiques majeurs de la planète, Bagan est une visite magique, qui marquera même le plus exigeant des voyageurs. Pour s’y rendre ou la quitter, rien de mieux qu’une croisière sur les eaux du fleuve Irrawaddy, à bord de l’Amara, un bateau privatisé de 7 cabines sur lequel 12 membres d’équipage sont à la disposition des passagers. Une vraie expérience pour privilégiés conscients de vivre un moment d’exception.

Pack 13 - Birmanie 3

Dans un autre style, Yangon, anciennement Rangoon, est une étape indispensable. Capitale économique du pays et ancienne capitale administrative (jusqu’en 2007), Yangon est la ville d’Asie du sud-est qui abrite le plus grand nombre d’édifices coloniaux. Cour Suprême, mairie, marché de Bogyoke … les Britanniques n’y sont pas allés de main morte. A tel point que les infrastructures de Yangon et Londres étaient comparables au début du XXe siècle.

 

Mais à Yangon, il y a aussi la Pagode Shwedagon. Point de passage obligatoire de tout touriste s’intéressant un minimum à la culture locale, cette structure architecturale bouddhiste appelée stûpa et haute de 98 mètres est située sur la colline de Singuttara. Il s’agit du premier centre religieux de Birmanie. D’après la légende, il contiendrait des reliques de quatre anciens Bouddhas, dont huit cheveux du Bouddha Gautama.

 

Et c’est loin d’être terminé. La Birmanie renferme mille et un autres trésors comme la ville de Mandalay, la dernière capitale birmane avant l’arrivée des Britanniques ou le lac Inle, situé à plus de 800 mètres au-dessus du niveau de la mer et essentiellement peuplé d’Inthas, «les fils du lac». Ceux-ci vivent sur les rivages ou dans des maisons sur pilotis et cultivent de nombreuses variétés de fleurs et de légumes sur des îles flottantes. Et pour finir un séjour magique de la meilleur des façons, direction la plage et les cocotiers de Ngapali. Hébergés dans une villa face à la plage, les voyageurs goûteront à l’hospitalité birmane les pieds dans l’eau. Et ça, ça n’a pas de prix.

No Comments

Post A Comment