Blog

Danse avec les requins

  |   Atlantico Grand Large, Australie, Océanie   |   No comment

 
Article publié sur Atlantico.fr le 6 mai 2012
 

L’Australie est un pays de fou : les requins, le surf, les kangourous, le foot australien, le bout du monde. Une journée d’avion pour s’y rendre. Bref, une destination peu commune et un pays que l’on ne visite pas tous les week-ends. Mais surtout un pays qui vous marquera. Figurant au 190e rang (sur 192) du classement des densités géographiques, l’Australie est une des rares destinations dont l’environnement ainsi que la faune et la flore ont été préservés. Ce qui en fait un véritable théâtre d’expression libre pour la nature. Ainsi environ 85% des plantes à fleurs, 84% des mammifères, plus de 45% des oiseaux et 89% des poissons du plateau continental sont des espèces endémiques. C’est-à-dire des espèces qui, en dehors de l’Australie, n’existent pas. A pays de fou, voyage de fou et donc expériences de fou. Ca tombe bien, la proposition de destination qui suit est à des années lumières de la banalité.

 

Australie 1

 

Le cadre ? Ningaloo Reef. Une barrière de corail longue de 260 km, allant de Bundegi Reef jusqu’à Amherst Point. Ce paradis marin est le plus grand récif corallien immergé au monde. Plus de 500 espèces animales y résident ainsi que 220 espèces de corail. Dauphins, baleines à bosse, tortues ou raies manta sont autant de rencontres possibles. Mais rien, absolument rien n’est à la hauteur des sensations éprouvées en nageant aux côtés des requins-baleines. Nager avec des requins oui, et pas n’importe lesquels. Ces mammifères marins sont considérés comme les plus gros poissons du monde. 20 mètres de long, 34 tonnes, une peau de 15 centimètres et 3 000 dents mais zéro danger pour l’être humain puisqu’ils ils ne s’alimentent qu’à base de plancton et de petits poissons. Cette expérience est unique au monde car ces «ambassadeurs des mers» ne sont plus légions. Espèce menacée, ils ont atteint le premier niveau d’extinction et ne sont désormais observables qu’à quelques rares endroits sur Terre.

 

Australie 2

 

Tout cela se passe à Sal Salis, camp de luxe à l’intérieur du Parc National de Cape Range. Situé à 1200 km au nord de Perth et en bord de mer, Sal Salis est coupé de toute civilisation. Le camp propose des séances de plongée à la découverte de la barrière de corail, mais pas seulement. Car Sal Salis a cela d’exceptionnel de se situer entre deux sites magnifiques : Ningaloo Reef et le Parc National de Cape Range. Pour visiter ce dernier, plusieurs excursions sont possibles, à la découverte des wallaroos, des kangourous rouges et de nombreuses autres espèces. Situé au milieu de la faune et de la flore australienne, le camp expose ses occupants à la vue et aux bruits de la nature tout en conservant un confort haut de gamme. Il se plie par ailleurs à des règles strictes. L’énergie est générée par le soleil, l’eau est gérée minutieusement et le recyclage y est monnaie courante. Tant d’arguments qui font de ce séjour à Sal Salis et de cette danse avec les requins un véritable voyage de fou.

 

Australie 4

 

Techniquement

Autres trucs de fou : Kangooroo Island (safari marin), Arhnem Land, surf sur plage, voilier dans la baie de Sydney, rouler en Harley Davidson…
Barrière de corail magnifique. Nager avec des requins baleines. Parc National à proximité.

Style : Camp de luxe en bord de mer
Nombre de tentes : 9 avec salles de bain privées et vue sur l’océan.
Période favorable : Avril à Juin
Enfants : pas de limite d’âge
Activités : Nage avec les requins, observation de la faune, pêche, plongée, randonnées, observation des étoiles, kayak.
Localisation : Sal Salis, à 70 km d’Exmouth, 1 200 km au nord de Perth. Pour s’y rendre prendre l’avion de Perth à Exmouth puis par voiture jusqu’à Sal Salis (réserver à l’avance).

No Comments

Post A Comment