Blog

Canada_lodge - Atlantico

Canada : quand histoire rime avec loisirs…

  |   Ambiances, Amérique du nord, Bien-être, Canada, En Famille, Expériences, Grands Espaces, Hébergements insolites, Notre séléction, Ski & Neige, Sommets & montagne   |   No comment

 

Au Grand Nord, on sort plus que l’on ne dort

 
Article publié sur Atlantico.fr le 20 octobre 2012
 

D’après une légende indienne, ce serait un loup affamé qui, à la recherche d’un nouveau terrain de chasse, donna sans le vouloir naissance au village de Stooick. À l’instar d’un explorateur foulant pour la  première fois un sol inconnu, l’animal déposa un carton ramassé en cours de route sur la terre conquise. Tandis que le pseudo drapeau grossissait, le nom du lieu fut raccourci à Stuie, « aire de repos agréable » en nuxalk, qui s’avère l’emplacement actuel du Tweedsmuir Park Lodge, un des premiers lodges de la côte ouest canadienne. Quand histoire rime avec loisirs, on fonce tête baissée.

 

Pack25 Tweedsmuir Park 1

 

Construit  en 1931 par un self-made-man anglais, Tommy Walker, le Tweedsmuir Park & Lodge brûla une vingtaine d’années après son érection, pour finalement être restauré par le Colonel Corbould et  changer une seconde fois de propriétaire en 2008, à qui l’on doit un spa de 110 m2. À ce propos, nombreuses sont les activités et surprises que propose cet établissement de luxe. Une salle de sport donnant sur l’extérieur, par exemple. Ancien bastion de chasseurs, récemment converti à l’écologisme, ce lodge de 10 chalets offre une vue splendide sur le paysage canadien. En avant pour une série d’exercices face à la montagne et aux lacs environnants ! Rien de tel avant d’aller skier.

 

La combinaison parfaite entre ciel et terre. Découvrir la région de haut en bas, avant de glisser sur les pistes immaculées. Quoi de plus pittoresque et romantique ? Surtout si l’on est bien accompagné. Départ en hélicoptère à cinq places, le ASTAR B2, star du domaine. Retour en ski à l’affût des grizzlis, entre autres ours bruns, que l’on retrouve le plus souvent avachis sur une pelouse tantôt congelée tantôt verdoyante.

 

Pack25 Tweedsmuir Park 2

 

Dominée par le plateau de Chicotin, la vallée de Bella Coola jouit d’un micro climat qui en fait le site le plus chaud du Canada en été. 70% de précipitations en moins. Un pronostic qui donne justement envie de se précipiter au Tweedsmuir Park & Lodge.

 

Fauvettes, lagopèdes, cincles d’Amérique, pygargues à tête blanche, colibris, chouettes, faucons, martins-pêcheurs accompagnent les voyageurs partout où ils vont, que ce soit dans les airs, autour du lac dans le cadre d’un pique-nique ou d’une randonnée en forêt, en montagne, au sommet d’un volcan, au-dessus d’un glacier, en amont d’une rivière en quête de saumons migrateurs…

Pack25 Tweedsmuir Park 3

 

On les dit fadas au Canada. Si le terme se révèle quelque peu excessif, la fadeur n’est pas de rigueur, en tout cas, dans ce pays a priori glacial. Il faut bien lutter contre le froid ! En termes d’hospitalité, la chaleur embrasse l’ensemble du continent ; en termes de climat, elle se concentre dans une vallée qui porte à la fois bien et mal son nom. Bien, du fait de sa beauté et que les gens y sont détendus. Mal, parce que la température y est plus élevée que dans les autres régions du Grand Nord.

No Comments

Post A Comment