Blog

Des fêtes fantastiques sous le soleil monégasque

  |   Arts & Musées, Coups de coeur, Décembre, Découvertes, En Famille, En famille, En hiver, Europe, Expériences, France, Haut de Gamme, Insolite, Janvier, Musique & Opéras, Notre séléction, Restaurants, Villes & Architecture, Vins & Gastronomie   |   No comment

En cette fin d’année 2020, Monaco fait figure d’Eldorado. Au-delà des températures, que l’on sait plus clémentes dans le Sud, les restaurants y sont ouverts, dont certaines des meilleures tables d’Europe, au même titre que les magasins partout ailleurs en France. Une exception qui ne peut que réjouir globe-trotteurs et gastronomes. Quant à la Monte-Carlo Société des Bains de Mer, elle s’apprête à déployer ses Winter Lights. Les fêtes n’en sauront donc que plus magiques.

C’est toutefois dans le respect le plus strict des règles sanitaires que les épicuriens les plus fantasques pourront profiter du soleil et des activités monégasques. La chasse à l’insouciance retrouvée est lancée ! Pourquoi ne pas prendre pour point de départ le grand sapin de dix-huit mètres qui trône sur la place du Casino ? Ses illuminations redonnent espoir.

L’Hôtel de Paris Monte-Carlo vient, pour sa part, de transformer son patio en jardin de Noël à l’aide de serres éphémères. Au milieu d’arbres scintillants de mille feux, une pause gourmande s’impose au Monte-Carlo Catering. A déguster sur place ou à emporter, mais surtout à prolonger à l’occasion d’ateliers de cuisine pour petits et grands. Rien de tel pour remonter le moral de la populations.

Savoir qu’il existe au moins un endroit en France où il est possible de se réunir en famille, en couple, entre amis, a de quoi rassurer. Destination de choix, dans un contexte on ne peut plus troublé, la Monte-Carlo Société des Bains Monaco réserve aux autochtones et voyageurs des menus inoubliables, sous la Salle Empire du Blue Bay, au Louis XV-Alain Ducasse de l’Hôtel de Paris, au Buddha Bar, ou encore au Café de Paris. Depuis le 23 décembre, par exemple, le chef italien Andrea Berton anime les cuisines de l’Hôtel de Paris Monte-Carlo. Un take-over prévu jusqu’au 3 janvier 2021.

A Monaco, les fêtes riment non seulement avec gastronomie mais aussi avec culture. Comme toujours, de grands classiques ponctuent la programmation des Ballets de Monte-Carlo, parmi lesquels Cendrillon, Roméo et Juliette, ou LAC, hommage explicite de Jean-Christophe Maillot aux Lac de Cygnes de Piotr Tchaïkovski. Les petits chanteurs de Monaco et les musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo ne manqueront pas d’interpréter les œuvres de Jean-Sébastien Bach, Wolfgang Amadeus Mozart, Charles Gounot et César Franck qui avant d’intervenir dans le cadre du Gala du 31 décembre.

Tout un programme dû à la persévérance de la Monte-Carlo Société des Bains de Mer qui, depuis 1863, défend un art de vivre inédit. Cette entité unique au monde englobe un resort doué de quatre casinos, dont le prestigieux Casino de Monte-Carlo, quatre hôtels (Hôtel de Paris Monte-Carlo, Hôtel Hermitage Monte-Carlo, Monte-Carlo Beach, Monte-Carlo Bay Hotel & Resort), les Thermes Marins Monte-Carlo, non moins de trente restaurants dont cinq réunissant sept étoiles au Guide Michelin. Aux activités que le groupe propose en plein s’ajoutent une large gamme d’occupations diurnes…

On lui doit notamment la métamorphose de l’Hôtel de Paris Monte-Carlo, la création de One Monte-Carlo (résidences de luxe, shopping, restaurant, centre de conférence), et la nouvelle Place du Casino, qui consacrent Monte-Carlo, en soi, comme l’une des expériences les plus exclusives d’Europe.

No Comments

Post A Comment