Blog

Les chefs dans le vent de l’été

  |   Août, Coups de coeur, Découvertes, Europe, France, Haut de Gamme, Juillet, Notre séléction, Restaurants, Septembre, Vins & Gastronomie   |   No comment

Rubi et Gagnaire : une équipe qui gagne

Oyez ! Oyez ! L’Hôtel Barrière Le Majestic ouvre les portes de son nouveau restaurant Paradiso Nicole et Pierre, face aux célèbres marches du Palais des Festivals. Nicole, comme Nicole Rubi ; et Pierre, comme Pierre Gagnaire, qui signent une carte aux parfums de cinéma et de Méditerranée. A l’intérieur, le vert des oliviers, des câpres et de la sauge, le jaune des agrumes méridionaux et le beige de la pierre locale se mêlent à la céramique, au rotin, au laiton, au velours et à la soie, soigneusement sélectionnés par le cabinet d’architecture italien Vudafieri-Saverino Partners (Emilio Pucci, Tod’s, Roger Vivier, Buccellati..). Pourquoi associer ces deux chefs ? Parce que leur amitié a vu le jour au Majestic. Vitello Tonato, Caviar d’aubergine au colatura, Gambero Rosso, Gnocchi Salpicon de homard et Bar fenouil… autant d’intitulés qui ravissent déjà les yeux et les papilles. Sans oublier, parmi les desserts signature, le Citron givré d’Amalfi ou encore le Baba au rhum de la casa. Du côté des vins se déploie un large éventail de pépites locales et de grands crus issus de la Botte, dont deux vins blancs siciliens venus tout droit du Domaine Ottin Petite Arvine, dans la vallée d’Aoste, et du domaine Elios. Autre accompagnement, la musique, qui retentit au travers de live programmés tous les jeudis, vendredis et samedis soirs. Un délice ! 

Gaëtan Fiard : la rentrée sucrée

Save the date! Le 26 septembre 2020, la boutique Fou de Pâtisserie accueillera le pâtissier Gaëtan Fiard, qui officie dans les cuisines du Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort***** . Une journée exceptionnelle placée sous le signe de la gourmandise puisque les desserts signature de ce virtuose du glucose seront disponibles, pour le plus grand plaisir des fins gastronomes. Que de récompenses à son actif ! En 2009, le chef obtient le « Prix spécial Junior » au trophée Européen du Sucre d’Art au SIRHA, rendez-vous incontournable du monde de la gastronomie et du tourisme et, en 2014, le titre de « Champion du monde des Arts sucrés ». Après un CAP de Pâtissier-Chocolatier-Glacier, le jeune prodige fait ses armes aux côtés du chef Jean-Yves Leuranguer, Meilleur Ouvrier de France, à l’hôtel Barrière Le Fouquet’s Paris, avant d’intégrer les équipes de Yoric Tièche au Grand Hôtel Cap Ferrat, en 2016. A partir d’avril 2018, il entre au nouvel hôtel Lutetia Paris, pour finalement atterrir au Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort*****, en février 2019. Dans la boutique Fou de Pâtisserie, Gaëtan Fiard présentera des recettes alliant légèreté et originalité, tels que son Entremet pomme-poire façon tatin et mousse vanille, croustillant riz soufflé, sa Tarte chocolat gianduja et noisette du Piémont, son Cake marbré et praliné cacahuète, mais aussi sa fameuse Tablette de chocolat praliné aux amandes torréfiées feuilletées. On en salive d’avance !

Arnaud Faye : une chèvre et un chef en or

Le château de la Chèvre d’Or surplombe le pittoresque village d’Eze, sur la Côte d’Azur. La beauté y règne en maître, alentour et dans l’assiette. Aux fourneaux de cette institution française, se trouve Arnaud Faye, Meilleur Ouvrier de France 2019, lequel a su se frayer un chemin dans la lignée des grands chefs qui l’ont précédé. Cette année, il célèbre les vingt ans de ses deux étoiles au Guide Michelin. L’occasion de revenir sur son parcours. Initié par ses grands-parents auvergnats aux produits du jardin, Arnaud Faye puise inspiration et produits dans la nature environnante. Après avoir transité par les plus grandes maisons, telles que le Relais de Bernard Loiseau aux côtés de Patrick Berton, ou l’Espadon du Ritz auprès de Michel Roth, il arrive en 2016 à la Chèvre d’Or, pour superviser les tables étoilée et bistronomique, le bar, ainsi que les banquets de l’établissement. Ses plats graphiques et colorés oscillent entre notes marines, aromatiques et végétales, savoureux mélange qui se retrouve dans « Lapin, blettes, poulpe fumé, lard de Colonatta et jus d’herbe des falaises », « Melon rôti sans cuisson et homard fumé à l’hysope » ou encore « Coquillages et crustacés de Méditerranée dans leur rouille, avec soupe de poisson ». Entre continuité et réinvention, une perpétuelle remise en question : « Je cherche sans cesse à trouver comment mieux faire, apporter une saveur complémentaire sans dénaturer le produit. Créer un contraste ou une harmonie, surprendre et, surtout, faire découvrir notre beau terroir. C’est un travail d’exigence et de précision à chaque instant. »  Du même avis se révèle son binôme, le Chef Pâtissier Julien Dugourd, qui répond harmonieusement (cela va de soi !) à ses créations.

No Comments

Post A Comment