Blog

Le Nobu ouvre ses portes à Chicago

  |   Amérique du nord, Août, Bien-être, Coups de coeur, Découvertes, En Weekend, Expériences, Haut de Gamme, Hébergements insolites, Notre séléction, Octobre, Septembre, USA, Villes & Architecture   |   No comment

Lancée par le chef Nobu Matsuhisa, Robert De Niro et Meir Teper, Nobu Hospitality annonce la pré-ouverture du Nobu Hotel Chicago. Situé dans le vibrant quartier du West Loop, l’hôtel comprend cent-quinze chambres et suites au total, un restaurant et bar signature Nobu augmentés d’une terrasse au rez-de-chaussée, un rooftop Nobu fort d’une vue panoramique renversante sur la ville, des espaces de réunions modulables, un centre de remise en forme ultramoderne et une piscine intérieure. Les habitués seront heureux de retrouver l’identité esthétique de l’enseigne, un design ultramoderne aux accents japonais. Voilà une oasis zen, à laquelle il sera difficile de résister.

« Nous sommes très heureux de présenter le premier hôtel Nobu du Midwest des États-Unis. Chicago est un haut lieu de la restauration et du divertissement de classe mondiale et nous sommes très fiers de proposer une nouvelle adresse de renom aux visiteurs et résidents locaux. Ce projet découle de notre affiliation de longue date avec RCD Resorts, avec qui nous avons établi un partenariat sur nos établissements de Miami et Los Cabos et partageons la même passion pour la marque Nobu », dixit Trevor Horwell, le PDG de Nobu Hospitality.

Le Nobu Hotel Chicago***** apporte une nouvelle pierre au luxueux édifice qu’est le quartier de West Loop. Ce nouvel établissement est le fruit d’une collaboration entre le cabinet Modif Architecture et Studio K, qui ont œuvré à retrouver cet équilibre si caractéristique de la marque entre fusion asiatique et vibe urbain.

L’irrégularité de certains matériaux utilisés, bruts, par les deux entreprises évoquent la beauté inaltérée de bâtisses japonaises traditionnelles. Plafonds des plus élevés, meubles profondément bas… Il est des espaces aux proportions inhabituelles. Un jeu de contrastes propice à un dépaysement empreint de sérénité. En effet, l’hôtel se présente, à l’intérieur comme à l’extérieur, comme un havre de paix. Ici, banni soit le superflu ! Le moins, le mieux. Bienvenue dans le temple de l’épure.

On doit également à Studio K des chambres aux lignes élégantes et intimistes, des tapis en sisal et en laine, des menuiseries en manguier, une palette rehaussée de touches indigo, ainsi qu’une sélection d’œuvres signées de l’artiste néerlandais Noor van Spaendonck, vouées à égayer cette décoration intérieure unique.

Au Nobu, l’art ne figure pas que sur les murs, mais également dans l’assiette. Telle est le point fort, le point de départ du groupe. Parmi les plats signature, déjà servis aux quatre coins de la planète, on compte le cabillaud au miso, le tempura de crevettes, et le sashimi de yellowtail (poisson à queue jaune, ndlr) au piment vert. Des recettes qui font – c’est testé, soit prouvé – leur effet. Encore plus au dernier étage, où le chef se produit sous les yeux ébahis de ses clients. Ces espaces de restauration n’ouvriront pas en même temps que l’hôtel. Il faudra donc se montrer un tout petit peu plus patients.

Le Wellness Center donne, lui aussi, l’impression d’être en Asie. Et non aux États-Unis, comme il se devrait. Telle est la sensation recherchée par certains. Entourée de branches blanches et de lanternes noires d’où émane un éclairage tamisé, la piscine intérieure passe volontiers, dans les imaginations les plus poussées, pour un bassin naturel, au bord duquel il fait bon méditer. Un rideau de feuilles en résine saupoudrées d’or vient compléter cette ambiance féérique. Comme il est loin le tumulte urbain ! Quoique… il suffise de sortir de l’hôtel pour tomber, la tête la première, dedans.

À quand l’ouverture ? Le 1er juillet à 10h30 (heure locale), soit dans trois jours. C’est alors que sera coupé le ruban du tout nouveau, tout beau Nobu Hotel Chicago.

No Comments

Post A Comment