Blog

Fasano, bastion de bien-être à São Paulo

  |   Non classé   |   No comment

Où dîner ? Où boire un verre ? Où écouter du jazz ? Où prendre soin de soi ? Quelle que soit la question, il semblerait que le Fasano en soit la réponse. Référence en matière de luxe au Brésil, cette prestigieuse enseigne attire les stars comme des mouches à Rio. Septième adresse du groupe, la maison sœur de São Paulo constitue également, à sa manière, un septième ciel précieux. Sa façade en brique soigneusement retravaillée, au même titre que le travertin dans le lobby, l’éclairage tamisé, le bar planté à la place de la réception (cachée juste derrière) autant d’éléments participent à une ambiance légèrement rétro. Cette plongée dans les années 30 s’accompagne toutefois d’une préoccupation moderne, le bien-être.

Objectif qui passe par le bien-manger. Le Fasano São Paulo a tout fait pour devenir une institution gastronomique. Des efforts hautement récompensés, puisque son restaurant fait l’unanimité. Il suffit de demander une adresse pour dîner ; le restaurant de l’hôtel est sur toutes les lèvres. Recommandation tant systématique que sympathique. Ladite table a beau être étoilée, le service n’en demeure pas moins chaleureux. « À l’italienne », comme dirait certains. Et pour cause ! La cuisine qui s’y trouve proposée se cantonne aux richesses de la Méditerranée. Après le voyage dans le temps qui s’opère dès l’entrée, l’épopée gustative peut commencer.

Parmi les bestsellers, on citera à tout prix l’ « Œuf cuit à basse température, aubergine, tomates cerise farcis au cream cheese », le « Carpaccio de Saint Jacques au yaourt et au riz sauvage croustillant » et, par dessus tout, le « Carpaccio de langue de bœuf champignons, sauce vierge et pignons ». À commander les yeux fermés ! Sans oublier les pâtes fraîches maison. Un délice incontestable. Le raffinement se lit dans les détails : l’assortiment de pains et gressins servis pour mettre en appétit, ne laissent jamais indifférents.

Sanctuaire de santé et de beauté, le Fasano l’est également devenu grâce à son spa, situé au vingt-deuxième étage, au-dessus de la piscine et sous la salle de sport. Renata de Abreu a composé une carte variée pour ce havre de paix immergé dans le cœur battant de São Paulo. L’expérience commence à la réception. Le réseau téléphonique et la connexion internet faiblissent à mesure que l’on se familiarise avec les lieux. Il s’agit d’écarter toute source de distraction afin d’optimiser ce moment de détente que peu de globe-trotters savent vraiment apprécier. Entre les businessmen qui fréquentent l’hôtel dans le cadre de voyages d’affaires réglés comme du papier à musique, et les familles avides de découvrir la ville, les soins défilent sans que personne n’en profitent réellement. La direction du Fasano entend aider ses invités à se déconnecter complètement, le temps d’un massage ou d’un soin quelconque.

Autre particularité du spa : c’est un endroit protégé de l’hôtel qui, en tant que membre de l’association Green Spa Network, œuvre à la protection de l’environnement. Les esthéticiennes et thérapeutes de cet « espace vert » n’utilisent que des produits biologiques, leurs uniformes sont faits en fibres de bambou, et elles mettent à la disposition de tous, des tongues Ipanema, marque en plastique 100% que s’arrachent toutes les stars d’Hollywood, d’Angelina Jolie à Halle Berry, en passant par Kate Hudson, Ashton Kutcher, etc. Le rêve, des pieds à la tête.

No Comments

Post A Comment