Blog

Le Grand Hôtel Dinard sous un jour nouveau

  |   Avril, Coups de coeur, En famille, En Weekend, Europe, France, Haut de Gamme, Juillet, Juin, Mai, Mars, Non classé, Notre séléction, Quand partir ?   |   No comment

À environ deux heures de Paris, Le Grand Hôtel Dinard traverse les âges sans perdre de son attrait. Au XIXème siècle, cette institution bretonne a su séduire l’aristocratie anglaise. Et aujourd’hui, ce lieu mythique s’apprête à rouvrir ses portes, des suites d’une grande rénovation de cinq mois, qui rend hommage aux matières et aux couleurs de la région. Le bleu Dinard, vert de Brocéliande… Une renaissance placée sous le signe de l’authenticité et qui s’adresse à une clientèle exigeante, amoureuse du luxe discret que représente, depuis des années, la Maison Barrière.

La décoration oscille, de même que les plats à la carte du Grand Hôtel Dinard, entre terre et mer. L’invitation au voyage débute dès le lobby, où des bois précieux cohabitent avec des imprimés chauds subtilement mouchetés ou gansés de bleu. On se croirait presque sur un yacht. Quintessence de confort et de bien-être, les chambres sont le fruit de quatre années de réflexion. La clarté et la sobriété du mobilier sont propices aux rêveries ou réflexions, selon que les voyageurs souhaitent travailler ou se reposer.

Après une journée sur le green, la plage ou au spa, le bar 333 Café et Le George V se présentent comme un terrain propice une détente prolongée. Tapissé de photos de stars, le premier incarne l’âge d’or du septième art. Son nom vient d’ailleurs d’un des cocktails favoris de Kirk Douglas. La recette est simple : 1⁄3 Gin, 1⁄3 Cointreau, 1⁄3 jus d’orange, sublimé au champagne, le 333. Quant au George V, il se distingue par une carte à la fois audacieuse et traditionnelle, mêlant produits du terroir et saveurs multi-ethniques. Un choc des cultures d’une savoureuse subtilité.

Parquets, lumières tamisées, couleurs apaisantes… Le design du tout nouveau spa est dû à Chantal Peyrat, qui a mis un point d’honneur à respecter les codes du groupe Barrière. Ces 300 m2 entièrement dédiés à la sérénité, au plaisir et à la vitalité, abritent des cabines aussi chaleureuses que luxueuses. Deux marques de cosmétique ont les faveurs des thérapeutes et masseuses du Grand Hôtel Dinard, Biologique Recherche et Ligne St Barth. Bien sûr, l’expérience du spa serait incomplète en l’absence d’un sauna, d’un hammam, et d’une piscine chauffée à 28°. Lacune inexistante. Et c’est heureux !

Au Grand Hôtel Dinard, enfin, les enfants ont un statut particulier. Le cinq étoiles leur propose un accueil personnalisé, appelé « Petit VIP », lequel se décline en une multitude d’ateliers ludiques. Conçu par des parents et des professionnels, ce programme certifié fait régulièrement l’objet d’évaluations et de réactualisations, car la jeune clientèle mérite, au même titre que les adultes, le meilleur.

No Comments

Post A Comment