Blog

Le premier hôtel FAUCHON ouvre place de la Madeleine

  |   Coups de coeur, En Weekend, Europe, France, Haut de Gamme, Hébergements insolites, Non classé, Restaurants   |   No comment

De l’extérieur, le restaurant semblait comble. À l’intérieur, le salon de thé grouillait déjà de monde. Ouvert le 1er septembre, FAUCHON l’Hôtel rencontre déjà le succès. Il se situe place de la Madeleine, à l’endroit même où Auguste-Félix Fauchon commença à vendre fruits et légumes frais il y a 132 ans. La visite guidée va commencer. Éclairs au chocolat, millefeuilles et tartes nougat-noisettes défilent sous les yeux des invités accompagnés de cafés et de jus de fruits frais pressés.

C’est l’architecte Richard Martinet, à l’origine de la rénovation de The Peninsula Paris et du Crillon entre autres hôtels de luxe du monde, qui a été choisi pour tracer les plans de ce nouveau lieu. Richard Martinet avait lui la charge de concevoir les 54 chambres, dont 11 suites, et le spa Carita qui cohabitent au sein d’un même écrin de luxe. La décoration oscille entre le rose et le noir, respectant ainsi le code couleur de la Maison FAUCHON. De la moquette dans les couloirs, du parquet en point de Hongrie dans certaines suites, sans oublier le “Gourmet Bar”, qui souligne une originalité côté service. Avant son arrivée, chaque client se verra demandé lors de ses réservations s’il préfère le salé ou le sucré. Sa réponse déterminera le contenu de ce meuble signature. Tout y est offert, du champagne au chocolat Fauchon (What else ?) en passant par les biscuits secs.

Le spa a, comme les chambres, la particularité d’être gourmand. Avant n’importe quel soin, il est question de choisir à l’aveugle son huile essentielle. Parmi les parfums proposés, on retiendra fleur d’oranger, tarte au citron meringuée, framboise… Autant de fragrances qui donnent faim, soit conduisent tout droit au restaurant du rez-de-chaussée. Là, se cache un dessert en forme de bouche, le Bisou-bisou. Les amateurs de desserts pourraient objecter, au premier abord, que cette pâtisserie fait déjà partie des best-sellers de la boutique FAUCHON. A tort, car la recette (mousse vanille et fruits rouge, pâte sablée, glaçage au piment d’Espelette…) est radicalement différente de celle qui se vend dans le commerce. Petit détail qui a son importance : l’amuse-bouche de l’hôtel est dotée d’un piercing en chocolat.

Il y a quinze ans quand le propriétaire de Fauchon, Michel Ducros, émit à son beau-fils l’idée, dirigeant de Fauchon qu’il faudrait un toit pour abriter les gourmandises de la maison, il savait déjà qu’il faudrait se creuser les méninges mais aucun obstacle n’a eu raison de son ambition. Trouver un emplacement place de la Madeleine, au coin du boulevard Malesherbes : c’est fait ! Nouer un partenariat financier, en l’occurrence avec la banque du Qatar, et avec un groupe hôtel, à savoir Esprit De France : c’est fait ! Réunir deux immeubles de niveaux différents : ça aussi, c’est fait ! Le tout pour la “modique” somme de 20 millions € d’euros.

400 points de vente dans 50 pays, la Maison Fauchon ajoute une précieuse corde à son cadre. Sa notoriété est telle que 400 réservations auraient été enregistrée avant même son ouverture. Michel Ducros imagine déjà ouvrir une vingtaine d’hôtels en 10 ans. Rendez-vous à l’étranger alors !

No Comments

Post A Comment