Blog

Régal estival au Martinez

  |   Août, Business, En Weekend, Europe, France, Haut de Gamme, Juillet, Non classé, Restaurants   |   No comment

Le festival international du film, c’est fini. Pour cette année, du moins. Ce n’est pas une raison pour bouder Cannes. La Croisette s’avère tout aussi animée l’été, si ce n’est plus. En attendant la prochaine Palme d’or, les vacanciers revêtent masque et tuba afin de profiter au mieux des trésors sous-marins que recèle la Méditerranée. Le Martinez surfe lui aussi sur la vague estivale, grâce à une programmation sans cesse renouvelée.

Même si le nom de sa table doublement étoilée évoque les stars, strass, et paillettes du mois de mai, le chef Christian Sinicropi se réinvente constamment. Ces jours-ci, la carte de La Palme d’Or se décline en trois formules. “La Croisette en mouvement”consiste en quatre plats, une demi bouteille de vin et une boisson chaude. “Le mouvement“ désigne une dégustation thématique autour d’une même famille de produits servie en trois ou quatre temps. Enfin, le “menu collection” se déploie en quatre plats et deux desserts, sans oublier le fromage entre les deux. Créateur à l’imagination débordante, le chef dispose ses inventions dans des supports en céramique qu’il dessine et destine à son épouse, artiste céramiste qui leur donne corps.

C’est également lui le responsable du nouveau restaurant de l’hôtel, Le Jardin du Martinez, hommage végétal à la Méditerranée. Palmiers, citronniers, corciers (chênes dont l’écorce fournit du liège, ndlr) … Déjeuner à l’ombre de ces arbres est un luxe qui n’existait pas avant cette année. Une odeur de poisson grillé vient attiser l’appétit des clients, impatients de découvrir les saveurs provençales qui les attendent dans leur assiette. C’est dans cet espace récemment ouvert qu’ont lieu, tous les vendredis, à partir de 20h, les “Guinguettes du Martinez”, garden parties aux accents rétro qui en font paradoxalement la modernité.

La série éponyme de 1957 a associé la dernière lettre de l’alphabet au nom de Zorro. Sur la Croisette, le groupe Hyatt signe sa présence d’un “Z” qui veut dire Martinez. Comme son nom l’indique, Le Z Plage se situe au bord de l’eau. Il n’est donc pas exclu de piquer une tête dans le grand bleu entre deux coups de fourchettes. Au menu “Inspiration” se joint une carte riche et variée. Une pêche du jour, de savoureuses grillades et, le plus spectaculaire, des “salades à shaker”. La Niçoise – en hommage à une ville côtière voisine… – survient par exemple dans un long bocal que le serveur ou la serveuse assaisonne puis secoue à la manière d’un barman préparant un cocktail.

Au même endroit se tiennent les Z. Nights, soirées animées dès 18h par une certaine DJ Maggy Smiss autour de cocktails et de jus de fruits frais maison. Seules quelques dates font exception. Les 15 et 24 août s’inscrivent dans le festival d’art pyrotechnique de la ville de Cannes, manifestation durant laquelle six compagnies internationales déjà primées sur la Côte s’affrontent à tour de rôle. Après la France par deux fois, la Pologne et l’Argentine, c’est au tour des Philippines et de la Finlande de se produire. Le Z Plage propose un dîner spécial devant chaque prestation. Vive les feux d’artifice !

No Comments

Post A Comment