Blog

L’Anemi ranime le corps et l’esprit

  |   Bien-être, En Famille, En famille, En Weekend, Europe, Grèce, Juillet, Juin, Mai, Mars, Octobre, Septembre   |   No comment

Les Cyclades sont connues pour leur effet apaisant. Parmi ces îles mythiques – pour ne pas dire mythologiques – Folegandros se distingue par un brin de tranquillité supplémentaire. Situé à une heure de Santorin en ferry, c’est l’un des points de chute favoris des familles en quête de quiétude. Tandis que les enfants s’adonnent à quelque bataille d’eau ou partie de cache-cache sur le port, les parents lézardent sur la plage. Autre option pour ces derniers : cette année l’hôtel Anemi propose, dans son tout nouveau studio en plein air, des cours et des cures hebdomadaires de yoga. De quoi pleinement se ressourcer.

Pour assurer ce programme de bien-être extrême, le cinq étoiles a fait appel à Zoja, une artiste mi-grecque, mi-canadienne qui enseigne le yoga depuis une dizaine d’années. Elle enseignait déjà sur la plage quand elle fut remarquée. Sa gratitude envers l’établissement n’a d’égal que la fierté de l’Anemi la concernant. D’ailleurs, la yogiste ne manque jamais une occasion d’exprimer sa reconnaissance. « Soyons conscients de la chance que nous avons de pratiquer le yoga dans un cadre aussi merveilleux que celui de Folegandros. Et félicitez-vous de vous être offert cette opportunité unique. » Sur ces mots se concluent chaque cours.

En tout premier lieu, il s’agit bien sûr de choisir un tapis, et de le dérouler face aux vignes qui se profilent à l’horizon ; car l’Anemi propose dans le même décor des dégustations de vin. Pas d’alcool pour l’heure mais une série de respirations. « Ecoutez-vous, trouvez votre rythme. Il n’y a pas de vitesse meilleure qu’une autre… », murmure Zoja avant d’entrer dans une première posture (les enchaînements changent au fil des jours). Tous les niveaux sont admis ici. Pas question de forcer en cas de difficulté. Soufflez si vous souffrez ! Telle est la clé du Hatha yoga.

Rien d’étonnant à ce que Zoja soit également masseuse ! On le devine à son toucher à la fois ferme et délicat. En fin de séance, celle-ci étire les cous et les épaules contractés, et exerce du pouce une légère pression sur le front de chacun de ses élèves. Le soin qu’elle assure pour L’Anemi dure, lui, une heure. Son objectif ? Fluidifier la circulation, éliminer les toxines, réveiller les méridiens, étirer le corps, assouplir les muscles, ralentir le système nerveux. En un mot, RELAXER les clients ! La yogiste aux doigts de fée recourt en réalité au reiki, méthode japonaise dite « énergétique » mise au point par le japonais Mikao Usui à la suite d’une révélation mystique qui l’aurait conduit à recevoir les « clefs de la guérison », à la fin du XIXè siècle. Pour le visage il faut compter 45 minutes supplémentaires, ou seulement. Mais qui n’aurait envie de prolonger ces doux instants ?

Ces rendez-vous avec Zoja peuvent être ponctuels comme réguliers. Sous la tutelle de l’Anemi, la yogiste au grand cœur organise des retraites thématiques, envisageables sans interruption jusqu’au 21 septembre. Au programme de ces semaines de recueillement physico-spirituel : chaque journée s’ouvre sur une randonnée balnéaire, suivie de quelques étirements et d’une séance de méditation sur la plage. Tous les soirs, Zoja préside un dîner soit à l’hôtel, soit dans une taverne locale. Entre les deux, quartiers libres ! L’occasion de découvrir les boutiques, les cafés, et surtout le cœur de Folegandros, Chora, aussi surnommé « le plus beau village des Cyclades… »

No Comments

Post A Comment