Blog

Cinq hôtels européens rejoignent The Unbound Collection by Hyatt

  |   Non classé   |   No comment

Les deux années à venir représentent une date buttoir pour le groupe Hyatt. Lancée en 2016, sa collection The Unbound compte désormais le Great Scotland Yard de Londres et le Nish Palas d’Istanbul. En 2019, ce sera au tour du Hôtel Martinez à Cannes, du Párisi Udvar Hotel à Budapest, et de l’Hôtel du Louvre à Paris, de suivre le mouvement. Cinq partenariats qui contribuent au rayonnement de ce réseau de propriétés haut de game en Europe.

« L’enseigne The Unbound Collection by Hyatt offre [au groupe] un potentiel important de croissance sur le marché européen. La marque permet à de nouveaux propriétaires d’hôtels d’explorer des opportunités avec nous » , explique Peter Norman, Vice-Président Senior des acquisitions et du développement pour l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie du Sud-Ouest chez Hyatt.

« Cette enseigne nous permet de collaborer avec de nouveaux propriétaires et de développer et de travailler ensemble sur les fondations qu’ils ont déjà établies avec leurs marques d’hôtels respectives. Nous savons également que les clients sont de plus en plus à la recherche d’expériences authentiques et sur-mesure. Ils désirent séjourner dans des propriétés qui ont une histoire à raconter, mais désirent également se faire leurs propres histoires. L’enseigne The Unbound Collection by Hyatt répond à cette demande. »

Bienvenue, donc, à l’Hôtel Martinez de Cannes, l’un des hôtels les plus emblématiques et reconnus de la Côte d’Azur. Son entrée dans The Unbound Collection s’accompagne de la rénovation de ses 409 chambres, un travail titanesque dû à l’architecte parisien Pierre-Yves Rochon. Son écrin artco-Art Déco aux accents marins abrite le célèbre restaurant La Palme d’Or, doublement adoubés par le guide Michelin. La réouverture totale de l’établissement est prévue pour le 5 mai prochain.

B5C3A82D-4170-42BD-9401-031959FA046D

Situé à deux pas du musée dont il porte le nom, l’Hôtel du Louvre, est l’un des plus anciens hôtels de Paris, méritant largement, à ce titre, sa place dans The Unbound Collection by Hyatt. Sa façade, telle qu’elle a été repensée par Napoléon III, a inspiré de nombreux artistes, dont Camille Pissarro. Ses 177 chambres qui devrait faire l’objet de réservations à partir du quatrième trimestre de cette année.

CB3AB150-412E-49F8-BAC1-F749A548C580

L’emblématique bâtiment de la police londonienne, Great Scotland Yard, se métamorphose actuellement en hôtel de luxe (153 chambres et suites), le premier à intégrer l’enseigne Unbound by Hyatt au Royaume-Uni. Séjourner entre les murs qui ont vu évoluer les enquêtes les criminelles les plus célèbres d’Angleterre en fait déjà rêver plus d’un, c’est certain.

14C2936D-E49C-414E-A511-6C1719B54B9C

Il sera inauguré à l’été 2018, au cœur de Nisantasi, l’un des quartiers les plus anciens et les plus animés d’Istanbul. Fort de 45 chambres, Nish Palas se définit comme l’interprétation post-moderne d’une résidence historique typique. Son principal atout : le toit de ce boutique hôtel à part entière surplombe le Détroit du Bosphore. Une vue à ne pas manquer.

Reste le Párisi Udvar Hotel de Budapest, un bijou d’architecture Art Déco et néo-gothique. Un style hybride auquel s’ajoutera des motifs mauresques. Ce relooking tardif – l’établissement a longtemps échappé à toute refonte – devrait prendre fin dès le premier trimestre de l’année 2019. Avec ces cinq actualités, la portée du groupe Hyatt éclate enfin en Europe.

No Comments

Post A Comment